Ligue des champions africaine, ES Tunis 3 - CS Constantine 1 : Élimination avec les honneurs

La cause est dite. Le CS Constantine a été éliminé samedi passé par l’Espérance Sportive de Tunis, au terme du match retour comptant pour les quarts de finale de la Ligue des champions africaine, suite à sa nouvelle défaite sur le score de (3-1), après celle concédée lors de la manche aller au stade Chahid-Hamlaoui (2-3).
PUBLIE LE : 15-04-2019 | 0:00

La cause est dite. Le CS Constantine a été éliminé samedi passé par l’Espérance Sportive de Tunis, au terme du match retour comptant pour les quarts de finale de la Ligue des champions africaine, suite à sa nouvelle défaite sur le score de (3-1), après celle concédée lors de la manche aller au stade Chahid-Hamlaoui (2-3).

Les protégés de Denis Lavagne qui sont tombés sur plus fort et plus expérimenté qu’eux, ont rompu aux joutes continentales. Haddad et ses camarades avaient bel et bien conscience que leur mission à Tunis était des plus difficiles. Cela du moment qu’ils ont perdu chez eux et que pour espérer la qualification, il leur fallait une victoire par au moins deux buts d’écart. Sur terrain, ils ont tout donné et on ne peut les accuser de n’avoir pas mouillé le maillot. Le CSC s’est présenté avec l’équipe suivante : Limane, Benayada, Zaalani, Chahrour, Bencherifa, Yattou, Hadded, Salhi (Aichi 57'), Bahamboula, Djabout (Abid 62') et Belkheir (Beldjilali, 88'). La rencontre a été dirigée par l’abitre marocain El Jaafri. L’ES Tunis a dans l’ensemble dominé les débats et le score le montre parfaitement, même si le Chabab de Constantine s’est bien battu durant tout le match. Il a néanmoins concédé deux buts en première période, avec le doublé réussi par l’attaquant tunisois Bguir (23', 27').  Les Sanafir sont parvenus à réduire la marque par l’entremise de Bahamboula (62'), avant de concéder un nouveau but, l’œuvre de Kom (85'), qui a anéanti leurs espoirs de créer l’exploit en terre tunisienne. Yacoubi et ses coéquipiers ont confirmé leur statut qui fait d’eux l’une des plus grandes équipes du continent. Signalons tout de même la bonne prestation de l’attaquant international algérien de l’Espérance, Youcef Belaïli, qui a été passeur décisif sur deux buts des trois buts inscrits par son équipe. Malgré l’élimination, du moins prévisible, si l’on veut être logique, le CSC quitte la compétition africaine la tête haute, avec le sentiment du devoir accompli. Cela du fait, que cela fait de nombreuses années que les Constantinois n’ont pas pris part à une telle compétition relevée comme la LDC et qu’en plus, le club phare de l’Antique Cirta n’est pas rompu à ce genre d’épreuves continentales. Ils en sortent enrichis d’une telle expérience qui ne peut que leur être bénéfique, sachant que le club constantinois à de grands projets d’avenir dans le cadre de sa professionnalisation au sens propre du terme. Certes, Bencherifa and Co peuvent avoir quelques regrets, notamment par rapport à la défaite concédée à l’aller chez eux,  sachant qu’ils avaient les moyens de faire mieux. Cependant, l’attitude positive des supporters présents à Radès qui ont longuement applaudis leurs joueurs, témoignent de leur satisfaction du parcours positif accompli par ces derniers qui leur ont fait vivre des moments intenses et émouvants. Pour notre part, on ne peut que féliciter le CSC pour son parcours, avec une qualification pour la première fois de son histoire aux quarts de finale de la LDC. Enfin, la délégation du CSC avec à sa tête le directeur général, Tarek Arama, ont énormément apprécié le geste du président de la JSK, Cherif Mellal, accompagné de son vice-président, Nassim Benabderahmane, qui ont daigné effectué le déplacement en Tunisie pour assister au match et encourager l’équipe constantinoise.  
 Mohamed-Amine Azzouz
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com