mercredi 21 aot 2019 08:35:33

Le ministre de l’Intérieur à Béchar : suivre l’évolution des projets de développement

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Salah-Eddine Dahmoune, a affirmé, hier à Béchar, que le gouvernement continuera à suivre l’évolution des projets de développement à travers le pays, et veillera à la sécurité de l'Algérie et des citoyens.

PUBLIE LE : 13-04-2019 | 23:00
D.R

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Salah-Eddine Dahmoune, a affirmé, hier à Béchar, que le gouvernement continuera à suivre l’évolution des projets  de développement à travers le pays, et veillera à la sécurité de l'Algérie et des citoyens.

«Nous continuerons, en tant que gouvernement, à œuvrer pour le suivi des projets de développement à travers le pays, et ce pour répondre aux préoccupations des citoyens», a souligné M. Dahmoune, en marge de l’inauguration du centre anticancéreux de Béchar, en compagnie des ministres des Ressources en eau et de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, respectivement Ali Hamam et Kamel Beldjoud. Ce centre spécialisé (140 lits), qui s’étend sur une superficie de 70.450 m2 et qui a nécessité une enveloppe financière de plus 8 milliards DA (réalisation et équipement), comprend 19 services et servitudes nécessaires à une prise en charge des malades, notamment le service de médecine nucléaire. «L’ouverture de ce centre spécialisé va désormais mettre un terme aux déplacements des cancéreux de la région du sud-ouest du pays vers les centres hospitaliers du nord», ont indiqué des responsables locaux du secteur de la Santé. La délégation ministérielle s’est rendue par la suite au site du projet d’envergure de transfert des eaux de la zone de Boussir, située au nord du chef-lieu de wilaya. «Ce projet, qui a nécessité une enveloppe de plus de 9 milliards DA pour sa réalisation, permettra le transfert quotidiennement de 35.000 m3 d’eau des 10 forages de l’albienne, enregistre actuellement un taux d’avancement des travaux estimé à 72%, et sera réceptionné et mis en service à la mi-juin de l’année en cours», a indiqué le ministre des Ressources en eau.
«Les besoins en eau potable des populations de cinq communes des daïras de Béchar, Abadla et Kenadza seront satisfaits, à la faveur de ce projet qui vient les renforcer par d'autres sources d’alimentation en eau, notamment le barrage de Djorf Ettorba», a-t-il expliqué. Le tracé d’acheminement des eaux de ces mêmes forages vers Béchar, qui est d’un linéaire de 190 km, est en voie d’équipement en installation énergétique par plusieurs entreprises spécialisées, et ce dans le but de sa livraison dans les délais, à savoir la première quinzaine du mois de juin prochain, selon les explications fournies par l’Agence nationale des barrages et des transferts (ANBT), maître de l’ouvrage. Dans la daïra frontalière de Beni-Ounif, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a procédé également à la mise en service d’une piscine de proximité et d’un centre de formation professionnelle. 
La délégation ministérielle poursuivra sa visite de travail de deux jours dans la wilaya de Béchar, par l’inspection de plusieurs projets à travers les daïras de Kenadza, Kerzaz et dans la wilaya déléguée de Beni-Abbès. Cette délégation a été toutefois chahutée par des groupes de jeunes présents au niveau des sites ciblés par la visite, pour signifier, en déployant de larges banderoles, leur «refus catégorique» de la présence des membres du gouvernement dont «ils ne reconnaissent pas la légitimé», a-t-on constaté.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions