Mouvement populaire : largement couvert par la presse internationale

Le mouvement populaire que connaît l’Algérie depuis le 22 février ne cesse de susciter l’intérêt de plusieurs pays du monde.
PUBLIE LE : 14-04-2019 | 0:00

Le mouvement populaire que connaît l’Algérie depuis le 22 février  ne cesse de susciter l’intérêt de plusieurs pays du monde. Outre la couverture de l’événement par la presse nationale, plusieurs medias internationaux ont suivi de très près le développement des événements en Algérie en ce 8e vendredi de protestation. Si au début des événements, c’est le caractère pacifique et civilisé des manifestations qui ont émerveillé  le monde entier, en ce 8e vendredi, la plupart des titres de la presse internationale ont a évoqué la «persévérance» des Algériens à atteindre leur objectif, celui d’un changement radical du système politique. En effet, la presse étrangère a largement commenté l’événement qui  intervient juste après la nomination d’Abdelkader Bensalah, Chef de l’Etat  et l'annonce de la tenue des élections présidentielles le 4 juillet 2019. Ces manifestations se sont déroulées, globalement dans le calme, excepté quelques affrontements qui ont eu lieu Place Audin à Alger, ont fait couler beaucoup d’encre.  
Le site électronique de la chaine Russe, RT France a dans son article publié ce 12 avril, évoqué l’importante mobilisation des algériens en ce 8e vendredi de contestation, en titrant «Algérie : où en est la contestation en ce 8e vendredi de mobilisation ?». «Une importante mobilisation a de nouveau lieu ce 12 avril en Algérie pour la huitième semaine d'affilée. Elle intervient quelques jours après la nomination du président par intérim Abdelkader Bensalah et l'annonce d'une présidentielle le 4 juillet» a écrit RT France.  Ce site électronique précise que «Ce 12 avril marque le huitième vendredi de mobilisation en Algérie. Ces nouvelles manifestations interviennent après la nomination, le 9 avril, d'Abdelkader Bensalah au poste de président par intérim et l'annonce de la tenue d'une élection présidentielle le 4 juillet». De son côté, le site électronique de la radio française Europe 1, parle de «heurts qui ont éclaté entre des jeunes manifestants et la police, en plein cœur d'Alger».
«Un cortège monstre a défilé dans une ambiance plus tendue qu'à l'accoutumée, à Alger, pour un 8e vendredi consécutif de contestation, le premier depuis l'annonce d'une présidentielle le 4 juillet pour désigner un successeur à Abdelaziz Bouteflika, rejetée par les manifestants», indique qu’Europe 1 précise que «comme chaque semaine, le défilé s'est déroulé globalement dans le calme mais la tension palpable avec la police, moins souple que d'habitude, a débouché sur des heurts qui ont fait plusieurs blessés et des dégâts matériels». Pour sa part, la chaîne BFM TV a titré «Algérie : Heurts entre policiers et manifestants au cœur d'Alger».  Cette chaîne de télévision française a  relevé «la forte mobilisation des manifestants malgré l’impressionnant dispositif sécuritaire mis en place». C’est aussi ce qu’a évoqué  la publication Le Point, dans un article  paru vendredi 12 avril. L’auteur écrit que «les manifestations des Algériens contre le «système», notamment dans la capitale, étaient imposantes malgré les barrages dressés par la Gendarmerie et le renforcement du dispositif sécuritaire». Le magazine d'actualité hebdomadaire français a souligné que les messages exprimés à travers les slogans, les banderoles et les pancartes étaient plus clairs et plus tranchants. «Tetnahaou gaa ! (vous partirez tous !)», «Maranach habssin, koul djemaa khardjine (on ne compte pas s'arrêter, on sortira chaque vendredi)», scandaient les manifestants.
Le Figaro titre sur «Algérie : une foule immense défile, heurts entre policiers et manifestants» et l’auteur précise que  «Les manifestants qui se sont mobilisés massivement ont finalement ouvert un chemin permettant aux policiers de rebrousser chemin sous les youyous des femmes».  Par ailleurs, des émissions spéciales de diffusion directes ont été organisées ce 12 avril  par plusieurs chaines pour analyser, commenter et présenter ce 8e vendredi de mouvement populaire, appelant au changement radical du système politique.
La chaine TV France 24 et la Chaîne qatarie Al Jazeera ont consacré un direct pour parler de ce huitième vendredi de mobilisation populaire et  évoquer de la situation qui prévaut en Algérie en présence d’analystes qui, dans leur ensemble, ont mis en avant leur admiration quant au caractère pacifique des manifestations, ne pouvant s’empêcher toutefois, de préconiser que la situation pourrait s’aggraver dans le cas où le pays se retrouverait devant une impasse politique .
Kamélia Hadjib

 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com