jeudi 20 juin 2019 19:29:52

Salon international du digital, de la communication et de la mobilité : S’adapter aux nouveaux concepts technologiques

Le Salon international de l’informatique, de la bureautique et de la communication (SICOM) a ouvert, hier, ses portes, aux professionnels et au grand public, au palais des Expositions, Pins-Maritimes, à Alger, sous le thème «SICOM, Carrefour de la transformation digitale».

PUBLIE LE : 14-04-2019 | 0:00
Ph : Wafa

Le Salon international de l’informatique, de la bureautique et de la communication (SICOM) a ouvert, hier, ses portes, aux professionnels et au grand public, au palais des Expositions, Pins-Maritimes, à Alger, sous le thème «SICOM, Carrefour de la transformation digitale».

Organisé par la SAFEX,  en partenariat avec Mira Edition, cet événement, qui se tient jusqu’au 17 du mois courant, a réuni de nombreux participants venant de différentes régions d’Algérie et des pays étrangers. S’exprimant, à cette occasion, le manager de la boîte Mira Cards Edition, Idir Hocine, a insisté sur la nécessité de s’adapter davantage aux nouvelles technologies (numérisation, digitalisation, objets connectés, robotique, intelligence artificielle, réalité virtuelle, etc.), qui constituent le socle de développement, de croissance économique et de la productivité de l’entreprise, déplorant, à cet effet, le fait que le processus d’intégration des nouvelles technologies au sein des entreprises nationales reste toujours faible et lent. «Sans la digitalisation, l’entreprise algérienne est  condamnée. Nous sommes à l’heure du tout numérique, donc la transformation digitale est une réalité et une nécessité imposées à l’entreprise pour améliorer sa productivité», a-t-il dit. Il a précisé que «cette transformation a été entreprise, depuis quelques années déjà, en faisant graduellement appel plus aux développeurs d’applications, aux entreprises innovantes dans les applicatifs des TIC, pour créer rapidement ce nouvel état d’esprit qui ferait du numérique et du digital l’outil idoine pour une entreprise innovante et prospère».
S’agissant des objectif du Salon, il a indiqué qu’il vise, entre autres, à créer une plate-forme professionnelle et  une vitrine d’exposition des nouveautés du secteur, de forum d’idées innovatrices et de lieu de riches débats entre les différents participants du secteur des TIC (exposants, administrations et organismes d’État, entreprises, communautés estudiantine et universitaire, grand public, etc.).
Aussi, ce Salon constitue le maillon essentiel pour la réussite de l’économie numérique, par la présence en un même lieu et temps du matériel des TIC et des concepteurs d’applications, pour une modélisation des actes à numériser.
Selon lui, la tenue de cet événement va apporter la pleine contribution à l’effort national de production d’une économie numérique pour pallier la crise économique que connaît l’entreprise algérienne dans son intégralité, en réunissant, dans un même temps et en même lieu, tous les intervenants.
M. A. Z.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions