jeudi 18 avril 2019 12:18:53

Constantine : Démantèlement d’un vaste réseau de trafic de stupéfiants

Les services de la sûreté de la wilaya de Constantine ont procédé, dimanche dernier, à une saisie record de drogue au niveau de la commune du chef-lieu ainsi qu’à l’arrestation de quinze membres (âgés de 28 à 54 ans) du vaste réseau à l’origine de ce trafic lesquels sévissaient dans plusieurs wilayas de l’est et du centre du pays, a indiqué un communiqué émanant de la cellule de la communication et des relations publiques de cette institution.

PUBLIE LE : 14-04-2019 | 0:00
D.R

Les services de la sûreté de la wilaya de Constantine ont procédé, dimanche dernier, à une saisie record de drogue au niveau de la commune du chef-lieu ainsi qu’à l’arrestation de quinze membres (âgés de 28 à 54 ans) du vaste réseau à l’origine de ce trafic lesquels sévissaient dans plusieurs wilayas de l’est et du centre du pays, a indiqué un communiqué émanant de la cellule de la communication et des relations publiques de cette institution. Cette opération, considérée comme la plus importante qu’a eu à mener la sûreté locale, a permis de mettre la main sur 362.000 comprimés psychotropes de marque Pregaba 300 mg (prégabaline), en plus d’une petite quantité de résine de cannabis. C’est sur la base d’informations faisant état d’un trafic à grande échelle de stupéfiants que les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) ont enclenché l’enquête qui a permis, après six mois d’intenses investigations, le démantèlement dudit réseau.
Dans un premier temps, les policiers ont neutralisé deux de ses membres, en possession de 5.000 comprimés, avant de parvenir à identifier leurs complices, lesquels usaient de faux registres du commerce afin d’acquérir le produit en question auprès de distributeurs de médicaments et l’écouler par la suite.
Outre la drogue, cette opération a permis de confisquer deux véhicules, dont un utilitaire utilisé dans le transport des psychotropes, du matériel utilisé dans la falsification de documents officiels, quatre téléphones portables, des sommes d’argent, ainsi que deux armes blanches et une bouteille de gaz lacrymogène, a précisé la même source.
À l’issue des procédures judiciaires, les mis en cause ont été présentés devant le parquet territorialement compétent.
Issam B.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions