jeudi 20 juin 2019 19:28:45

Soudan : «une affaire interne»

Abdel-Fattah al-Burhan Abdel-Rahman a prêté le serment constitutionnel, vendredi, en tant que président du Conseil militaire de transition au Soudan, a rapporté l'agence de presse officielle SUNA.

PUBLIE LE : 14-04-2019 | 0:00
D.R

Abdel-Fattah al-Burhan Abdel-Rahman a prêté le serment constitutionnel, vendredi, en tant que président du Conseil militaire de transition au Soudan, a rapporté l'agence de presse officielle SUNA. M. Abdel-Rahman a succédé  à Awad Mohamed Ahmed Ibn Auf, qui a annoncé sa démission plus tôt dans la journée.

Ce dernier, qui assume le portefeuille de la Défense, avait annoncé jeudi la destitution du président Omar el-Béchir et de son gouvernement, avant de prendre la tête du Conseil militaire de transition destiné à diriger le pays pendant une période de deux ans. «Moi, président du Conseil militaire de transition, annonce ma démission de ce poste (...) J'annonce la désignation du lieutenant-général Abdel-Fattah al-Burhan à la présidence du conseil militaire de transition», a-t-il déclaré dans un communiqué diffusé par la télévision officielle.
Des milliers de manifestants attendaient hier devant le QG de l'armée à Khartoum les consignes des meneurs de la contestation, au lendemain du remplacement du chef du Conseil militaire au pouvoir, un proche d'Omar el-Béchir, décision accueillie dans la joie par les protestataires. L'Association des professionnels soudanais (SPA) est le fer de lance de la contestation antigouvernementale qui perdure depuis le 19 décembre et a provoqué le renversement jeudi par l'armée du président Omar el-Béchir au pouvoir  depuis 30 ans. Au lendemain de la destitution de M. Béchir, Awad Ibn Ouf, le chef du Conseil militaire de transition désormais aux commandes du pays, a renoncé au pouvoir et nommé un autre militaire pour lui succéder. Cette décision a été accueillie par des scènes de joie des manifestants à Khartoum. Les généraux au pouvoir se sont efforcés vendredi de rassurer la communauté internationale ainsi que les manifestants sur leurs intentions, promettant notamment de remettre le pays à un gouvernement civil. M. Ibn Ouf, chef du Conseil militaire de transition depuis une journée à peine, a annoncé dans un discours à la nation avoir renoncé à son poste et nommé à sa place Abdel Fattah al-Burhane, inspecteur général des forces armées. «Le rôle du Conseil militaire est de protéger la sécurité et la stabilité du pays», avait auparavant souligné le général Omar Zinelabidine, membre de ce Conseil, s'exprimant devant des diplomates arabes et africains. «Ce n'est pas un coup d'Etat militaire, mais une prise de parti en faveur du peuple», avait-il assuré. Le Conseil militaire a par ailleurs affirmé que Omar el-Béchir se trouvait en détention mais qu'il ne serait pas «livré à l'étranger», alors qu'il est sous le coup depuis une décennie de deux mandats d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI).

« C’est une affaire »

Le Conseil de sécurité de l'ONU a tenu, vendredi, une réunion d'urgence sur le Soudan qui s'est achevée après une heure de discussions à huis clos, sans publication de déclaration, selon des diplomates.
 «C'est une affaire interne» au Soudan, a déclaré l'ambassadeur du Koweït, Mansour al-Otaibi, pour justifier le fait qu'aucune action ne soit entreprise par le Conseil de sécurité. La réunion avait été demandée par les Etats-Unis et les cinq membres européens du Conseil de sécurité: la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Pologne et la Belgique. Dans la matinée, l'ambassadeur soudanais à l'ONU, Yasir Abdelsalam, avait déjà affirmé au Conseil de sécurité que «ce qui se passe au Soudan est une affaire interne». Le Conseil militaire «se contentera d'être le garant d'un gouvernement civil», a-t-il aussi dit. Il a en outre ajouté que la période de transition pourrait «être réduite en fonction des développements sur le terrain et l'accord des parties prenantes».
M. T. et Agences

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions