jeudi 20 juin 2019 19:27:51

Nouvelles de Sétif, Collectivités locales : Dans l’optique du grand Sétif

Rencontre Wali, promoteurs et souscripteurs

PUBLIE LE : 10-04-2019 | 0:00
Ph. : Dj. Krache

Page animée par FAROUK ZOGHBI

C’est dans un cadre d’intercommunalité, marqué, entre autres, par la réalisation d’un important programme de logements dans l’optique du «Grand Sétif», et, partant, la dimension d’une grande ville qui fait sa mue dans bien des domaines de l’amélioration du cadre de vie du citoyen, que s’inscrit la dernière visite de travail et d’inspection du wali, Nacer Maskri,  à Sétif et dans quelques communes limitrophes.

Accompagné du secrétaire général de la wilaya, du représentant du maitre de l’ouvrage et de membres de l’exécutif , le wali s’est rendu dans les communes de Ouled Saber et Guedjel ou il s’est enquis de l’état d’avancement satisfaisant de 9.700  logements AADL et s’est entretenu dans cette démarche de proximité  avec les représentants des souscripteurs. Le wali a pris une série de décisions allant dans le sens de l’achèvement rapide et de la remise le plus tôt possible des clefs aux bénéficiaires.
En inspectant le site des 3.000 logements implantés sur le pôle urbain de Bir N’sa, dans la commune de Sétif, qui ont atteint respectivement des taux d’avancement de 94 et 98%, le chef de l’exécutif a consacré la plus grande partie de sa visite au volet important inhérent à la viabilisation, insistant particulièrement sur le renforcement des chantiers et la mise en place d’un planning des travaux et un échéancier détaillé.
Dans la commune de Ouled Saber, au projet des 6.700 logements du même type, le wali a écouter une fois encore les doléances des représentants des bénéficiaires qu’il invitera à être présents lors des visites de chantier et de consacrer le même intérêt pour les travaux de viabilisation au vu des taux d’avancement enregistrés dans la réalisation du logement et qui sont globalement de 55% sur les 8 projets de ce pôle. Des décisions importantes sur la levée des contraintes de même nature, relevées depuis des années déjà sur les 200 logements Assur-Immo de Guedjel qui sont achevés, ont été prises.
Une visite, au cours de laquelle la nouvelle organisation de la commune de Sétif tendant a rapprocher l’administration du citoyen avec la création de 12 délégations communales, aura constitué un point fort avec le lancement des travaux d’aménagement et de revêtement de plusieurs axes routier de la ville et 4 nouveaux terrains de proximité au niveau de la forêt récréative de Bousselem.

12 nouvelles délégations  communales à Sétif

A l’instar des chefs lieux des wilayas d’Oran et de Constantine, la commune de Sétif, dans une nouvelle organisation initiée par décret exécutif, tendant notamment à rapprocher davantage l’administration du citoyen, sera dotée de
12 nouvelles délégations communales dont certaines sont déjà fonctionnelles.
En procédant ces jours derniers à l’inauguration de la nouvelle délégation de l’agglomération de Ain Mouss, le wali Nacer Maskri qui a visité les espaces et installations, s’entretenant par la même longuement avec le personnel, n’a pas manqué de souligner l’impact que sont appelées à produire ces nouvelles structures au moment ou la commune de Sétif est marquée par une croissance à tous les niveaux.  « Ces délégations sont destinées à alléger le fardeau de la commune mère qui connait actuellement une grande affluence. Ce sont donc des démembrements importants qui tendent à soulager la commune en termes de proximité avec les citoyens et de prise en charge de leurs préoccupations. »
La mise en œuvre d’un tel texte qui est venu à temps pour  hisser la commune de Sétif à sa juste place parmi les grandes collectivités territoriales du pays, au vu de la densité de sa population et au plan socio-économique, n’est pas resté lettre morte sachant que pas moins de 3 nouvelles délégations implantées dans des agglomérations importantes et dotées des commodités nécessaires, sont déjà fonctionnelles à Kaaboub, Fermatou et Ain Mouss, au moment ou celles de Ain Trig et la cité des 1.014 logements s’apprêtent à ouvrir leurs portes.
« Nous ferons en sorte que ces 12 délégations dans leur mission de service public soient ouvertes au public de manière régulière en pensant, pourquoi pas, à étendre cette action à d’autres agglomérations qui connaissent un essor comme Bir N’sa ou Tiner, cette dernière agglomération où sont implantés rien que pour le nouveau programme 6.700 logements soit une population de prés de 30.000 habitants», poursuit le wali qui souligne par ailleurs que ces nouvelles structures  dans leur mission de service public ne vont pas s’arrêter à certaines taches de l’état civil ou de la biométrie mais  être renforcées par d’autres fonctions qui vont venir s’y greffer dans une vision prospective.

-----------------------

Rencontre Wali, promoteurs et souscripteurs

À l’issue de la rencontre qu’il a présidé au siège de la wilaya en présence des directeurs de l’exécutif directement impliqués dans la réalisation du logement, des promoteurs et représentants des acquéreurs des programmes LSP et LPA, le wali de Sétif Nacer Maskri s’est enquis  de la situation qui caractérise la réalisation des  différents programmes des deux segments  et fait état de plusieurs instructions allant dans le sens de leur achèvement rapide.
Une rencontre que le premier responsable de cette wilaya devait également mettre à profit pour s’entretenir longuement avec les différents intervenants sur ces programmes, consacrant par la même une large partie aux différentes préoccupations des souscripteurs qui, dira-t-il,  prendront possession de leurs logements dans les meilleurs délais.
A la lumière de la situation qui prévaut, des échéances seront fixées et un calendrier de remise des logements qui sont cependant en voie de réalisation avancée ou achevés, sera établi. Il reste, comme l’a souligné le wali à l’issue de rencontre similaire, que la remise des clefs aux bénéficiaires reste soumise à la levée de toutes les réserves et s’inscrit dans un environnement adéquat afin d’épargner aux occupants tous les tracas du quotidien.
Une démarche adoptée au préalable pour les 970 logements LPA implantés à El Eulma distribués récemment aux acquéreurs sans que la moindre viabilité ni autre commodité ne fasse défaut.
Une réunion au cours de laquelle le wali se penchera également sur le cas des logements qui sont en voie de réalisation et connaissent du retard lié notamment aux travaux de raccordement aux différents réseaux, appelant les intervenants à renforcer les chantiers et à œuvrer dans le cadre de la coordination qui s’impose. Comme il mettra l’accent sur l’impérieuse nécessité de rattraper ces retards pour mettre fin à l’attente des bénéficiaires, réitérant sa disponibilité et celle de tous les services de la wilaya à accompagner les promoteurs.

-----------------------

L’ETUS  fête ses 11 ans

Comme chaque année depuis sa  mise en exploitation, le 24 mars 2008, l’Entreprise des transports urbains de Sétif (ETUS) fête cet événement ; une occasion de mesurer les avancées enregistrées qui s’inscrivent dans une dynamique adaptée  aux nouvelles exigences en la matière. Depuis la mise en route du tramway de Setif, cette entreprise, loin d’être affectée par l’arrivée de ce nouveau moyen de transport, a su mettre a profit ses capacités pour aller à la conquête de multiples espaces de transport et se placer favorablement dans une dynamique tendant à développer l’usage des transports collectifs avec, notamment, la mise en œuvre d’une démarche de collaboration multimodale billettique.
Un thème «fort» qui n’a pas été sans marquer la célébration du 11e anniversaire de la création de cette entreprise, fêté cette année en présence du directeur général des transports au niveau du ministère des Travaux publics et des transports, le chef de la daïra de Sétif, de plusieurs experts et chercheurs de l’ENST, des universités de Sétif et Constantine, de l’École nationale d’application des techniques de transports terrestres et des directeurs généraux des ETUS de plusieurs wilayas du pays.
Cette rencontre qui intervient précisément au lendemain de la mise en œuvre depuis le 8 mai 2018 de cette démarche de collaboration multimodale billettique, suite aux directives du ministère de tutelle et à l’issue de laquelle Zaid Fateh , le DG de l’ETUS est revenu sur ce parcours de 11 année d’activité, soulignant que l’année 2018 a été marquée par la formation de tous les receveurs dans la communication et le comportement avec les clients. Une année au cours de laquelle prés de 5 millions de passagers ont été transportés sur un parc de 30 bus et un potentiel humain de 170 travailleurs, dira-t-il avant de souligner particulièrement l’impact produit par ce mécanisme d’interopérabilité avec SETRAM par le biais d’un abonnement mensuel.
Plusieurs communications portant sur  «l’intéropérabilité et le regroupement des transporteurs aux services de la mobilité durable dans le transport urbain » seront prononcées au cours de cette journée marquée également par la récompense des conducteurs de bus au comportement exemplaire en 2018.  Des avancées qui seront consolidées par l’acquisition de 10 nouveaux bus et l’affrètement de 40 bus pour la période 2019-2021.   

-----------------------

574 infractions au code de la route

Les éléments des services de la sécurité publique de la Sûreté de la wilaya de Sétif ont relevé, pour le mois de mars dernier, le chiffre de 39 accidents corporels ayant engendré 39 blessés et 3 décès. Un bilan qui n’est pas une fois encore sans pointer le facteur humain comme étant à 100% à l’origine de ces accidents, sachant que le mois de mars comparé à la même période de l’année précédente a connu une hausse sensible de 4 accidents et 1 seul blessé, indique la cellule de communication et des relations générales de la Sûreté de wilaya.
A cet effet, les services de police qui ont mis en œuvre plusieurs dispositifs au niveau des carrefours, routes secondaires et autres points névralgiques pour réduire le nombre d’accidents, surtout dans les agglomérations, ont relevé pour le seul mois de mars passé 574 infractions au code de la route, dont 131 sont liées a l’arrêt abusif et l’entrave de la chaussée, 47 autres pour utilisation du film fumé sur les vitres et 39 autres pour non respect des règles de bonne conduite. Par ailleurs, 15 infractions sont liées à l’utilisation abusive et 5 autres pour défaut de port de ceinture de sécurité.
Autant d’infraction qui n’ont pas été sans se traduire par la mise en fourrière de 29 véhicules et 61 motocyclettes. Une activité intense marquée également par beaucoup de proximité et de multiples actions de sensibilisation à l’endroit des usagers de la route.

-----------------------

La douane sur tous les fronts

Les services des douanes relevant de la Direction régionale de Sétif ont procédé ces jours derniers à d’importantes saisies. C’est ainsi que les éléments de la brigade mobile de Bordj-bou-Arreridj ont réalisé une opération de saisie de 24.640 sachets de tabac à chiquer de contre façon, dissimulés dans un camion, derrière des bidons de liquide de refroidissement. Le 31 mars, lors de l’inspection d’un vol international, au niveau de l’aéroport « Abane Ramdane « de Bejaia, les éléments de la brigade ont effectué 2 opérations de saisie, l’une de 303 comprimés psychotropes et l’autre d’une pièce d’arme vers la France.
Le communiqué de la Direction régionale des douanes de Sétif indique par ailleurs que le 2 avril dernier, toujours lors de l’inspection des voyageurs d’un vol international à l’aéroport du 8-Mai 1945 de Sétif, les éléments de la brigade ont saisit 27 cartouches de cigarettes.                             
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions