mercredi 19 juin 2019 03:09:57

Forces Navales : Sortie de deux nouvelles promotions de l'ESNT

Le général-major Malek Necib, commandant des forces navales, a présidé avant hier à l'Ecole supérieure navale de Tamentfoust (ESNT) une cérémonie de sortie de deux nouvelles promotions.

PUBLIE LE : 22-06-2011 | 19:08
D.R

 Le général-major Malek Necib, commandant des forces  navales, a présidé avant hier à l'Ecole supérieure navale de Tamentfoust (ESNT) une  cérémonie de sortie de deux nouvelles promotions.      
Il s'agit de la 19e promotion des officiers du cours de commandement  et d'état-major, constituée de 59 officiers dont un Tunisien, et de la première  promotion de licenciés en sciences de la navigation, composée de 82 éléments  dont un Palestinien et un Congolais.    
Les deux promotions ont reçu une formation scientifique et militaire  conformément aux programmes pédagogiques.    Elles ont bénéficié cette année de visites d'études et de conférences  à l'extérieur de l'Ecole.     
Dans une allocution prononcée à cette occasion, le commandant de l'ESNT,  le colonel Koreich Mohamed, a indiqué que la formation scientifique et pédagogique  dispensée aux deux promotions est à même de leur assurer une qualification et  leur permettre d'assumer “pleinement leurs missions en toute confiance et dans  le respect des règles de discipline militaire”.     
L'Ecole “a enregistré des avancées considérables en matière de programmes  et moyens pédagogiques et a consenti d'énormes efforts en vue d'améliorer la  qualité de la formation dispensée, tout en tenant compte des progrès technologiques  dans le monde”, a-t-il rappelé.      
Le colonel Koreich a affirmé qu'il a été convenu avec le ministère de  l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de l'application  du système LMD dans les spécialités de la marine.      
Ce système a permis aux élèves d'acquérir un savoir-faire dans leur  domaine de spécialisation avec une parfaite maîtrise des langues étrangères,  a-t-il ajouté.    
Les deux promotions ont été baptisées du nom du martyr Bechri Belkacem,  qui avait rejoint à un jeune âge les rangs de l'Armée de libération nationale  (ALN), avant d'être promu commandant de la huitième zone de la Wilaya V historique.    
Il a participé à plusieurs batailles et opérations militaires aux côtés  de ses compagnons d'armes, jusqu'à ce qu'il tombe au Champ d'honneur le 9 août  1959, lors de la célèbre bataille d'El-Djorf, dans la région d'Abadla.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions