jeudi 20 juin 2019 19:30:20

Nouvelles d'Oran, Réseau AEP du CHU d’Oran : Lancement des travaux de rénovation

Forte participation chinoise au 22e SIMEM : 400 firmes représentant 28 pays attendues

PUBLIE LE : 06-04-2019 | 0:00
D.R
Réseau AEP du CHU d’Oran
Lancement des travaux de rénovation
 
Ordre de lancer les travaux du projet de rénovation du réseau d’AEP du CHU d’Oran Dr Benzardjeb, dont l’existence remonte à la période coloniale, qui souffre d’une dégradation avancée. 
 
Ainsi et suite à un accord conclu avec la société SEOR (Société des Eaux et d'assainissement d'Oran), les services de la wilaya ont donné l’ordre de lancer les travaux de rénovation du réseau d’approvisionnement de l’eau potable de cet hôpital qui accueille les malades originaire des différents wilayas de l’Ouest. Une enveloppe de 80 millions de DA a été dégagée pour le projet, dont les travaux doivent être livrés dans délai de 6 mois, selon l’étude réalisée. Selon les premières informations avancées à ce sujet, le projet prévoit la rénovation de 7 kilomètres linéaires de conduites qui sera doté d’un réservoir d’une capacité 500 m3, à savoir que l’actuel réservoir dispose d’un volume de 140 mètres cubes. 
Il faut savoir qu’en matière d’alimentation en eau potable, d’importants efforts ont été déployés pour répondre aux besoins de la population de la wilaya, parmi lesquels, la mise en service de la station du traitement du couloir du MAO « Mostaganem-Arzew-Oran » qui a mis un terme à la souffrance des Oranais de la pénurie en eau potable. 
Ce projet a permis le  transfert de 110 millions de m3 d'eau par an vers Oran qui, soulignons-le, ne dispose pas suffisamment de ressources locales. La wilaya a, en outre, bénéficié du projet de la STEP d’El Karma qui a bénéficié d’une enveloppe estimée à 7 milliards de DA, réceptionné en 2011.  
Actuellement, la wilaya dispose d’une capacité d’alimentation en AEP de 700.000 mètres cubes alors que ses besoins sont estimés à 500.000 mètres cubes, soit un surplus de 200.000 mètres cubes. 
 

------------------------------------------

Forte participation chinoise au 22e SIMEM  
400 firmes représentant 28 pays attendues
 
Plus de 400 firmes représentées par 107 exposants originaires de 28 pays prendront part à la 22e édition du Salon International du Mobilier Hospitalier et de l'Equipement Médical « SIMEM » organisé par Krizaliz d’Or du 10  au 13 avril prochains au Centre de conventions d'Oran (CCO). Lors d’une conférence de presse organisée, hier, à l’hôtel Khaled Vandom, les organisateurs ont indiqué que la participation à l’édition 2019 a enregistré une hausse de 10,22% par rapport à celle de 2018. 
La superficie réservée pour l’espace d’exposition est, également, plus importante ont-il précisé. «Le Salon exposera sur plus d'une centaine de stands les équipements et produits de quelque 400 firmes présentes ou représentées. 
Boostée par la commémoration du 60e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques algéro-chinoise, la participation au SIMEM des industries chinoises de la santé atteint cette année un record puisque pas moins de 80 entreprises y sont représentées, dont 22 en présence directe», a indiqué Mme Amina Keirech, la responsable de la communication auprès de l’agence Krizalid d’Or. 
Comme chaque année, l'exposition permettra, selon les organisateurs, aux visiteurs de découvrir les nouveautés en matière d'imagerie médicale, d'équipements et produits de laboratoire, d'équipements et de produits de dentisterie, de dispositifs médicaux variés, d'orthopédie, de mobilier hospitalier, d'hygiène sanitaire, de logiciels spécialisés et de divers services dédiés à la santé. A l’instar de l’année dernière, le Salon accueillera la 2e conférence de ICIBA (International Conférence on Innovation in Biomechanics and Biomaterials) qui seront organisés les 10 et 11 avril, par l’école nationale polytechnique d’Oran, a indiqué Mme Amina Keirech. 
Au programme de l’ICIBA cette année, 4 conférences plénières, 20 communications scientifiques et 66 communications par affichage. S’agissant du programme du SIMEM, il est prévu des conférences les 12 et 13 avril animées par les experts des sociétés exposantes, dont les  thèmes traitent des sujets en rapport avec les disciplines exposées.  
Evoquant le contenu de la manifestation dans sa 22e édition, la même responsable souligne une forte participation qualitative et relève le retour au Salon d’une trentaine d’anciens exposants.  La manifestation comprendra deux grands volets : le premier concerne une exposition de produits et de services qui regroupe des opérateurs nationaux et étrangers intervenant dans le secteur de la santé et le deuxième a trait aux différentes activités de communications technico-commerciales et scientifiques qui gravitent autour de l’évènement ainsi que la mise en relations d’affaires. 
Parmi les secteurs qui y seront représentés, l’imagerie médicale ;  le matériel médico-chirurgical ; chirurgie dentaire ; instrumentation ; dispositifs médicaux ; laboratoires d’analyse (avec 24 exposants étrangers directs et 390 firmes représentées) ; orthopédie ; mobilier hospitalier ; logiciels spécialisés ;  équipement et services. Pour ses responsables, le  SIMEM est «désormais, le rendez-vous incontournable des professionnels de la santé et la plateforme algérienne privilégiée de découverte des nouveaux produits». 
Il se fixe comme objectif de présenter une large variété de produits et d’équipements médicaux, en provenance de multiples pays, faire connaître la production nationale et encourager les investissements dans ce créneau ainsi que de faire découvrir les avancées de la recherche dans le domaine et les retombées bénéfiques qu’on peut en tirer. 
En outre, faciliter les conclusions de partenariats gagnant-gagnant entre les opérateurs étrangers et nationaux qui participent à la manifestation. 
Pour l’édition 2019, les organisateurs tablent sur 7.100 visiteurs professionnels à la fin de la manifestation

------------------------------------------

Préparatifs du mois béni
6.000 DA à la place du panier de ramadhan
 
Dans le cadre des préparatifs du mois sacré, une réunion de l’exécutif s’est tenue, hier, à l’hémicycle de la wilaya et à laquelle ont pris part les P/APC et les chefs de daïra. Ainsi et lors de cette rencontre, la direction du commerce a dévoilé son programme de mise en service des marchés couverts réalisés au niveau des nouvelles cités. 
Il a été décidé dans le même registre d’ouvrir des marchés de proximité à la parisienne durant le mois de ramadhan au niveau des quartiers. Cette opération sera conjointement encadrée par la direction du commerce et les assemblées communales. 
Dans le volet de l’action sociale, le couffin de ramadhan a été remplacé cette année par une aide financière directe d’un montant de 6.000 Da. 
Près de 66.000 personnes bénéficieront de cette aide à l’échelle de la wilaya, qui sera versée le 15 janvier. Le nombre des restaurants qui seront ouverts cette année, passera de 11 à 15, selon le représentant de la direction de l’action sociale. Au programme des préparatifs, des programmes d’animation culturelle et sportifs des activités religieuses seront accueillies par les mosquées de la wilaya  
 
------------------------------------------
Saison estivale
15 nouveaux établissements hôteliers   
  La prochaine saison estivale verra l’entrée en  service de 15 nouveaux établissements hôteliers dans la wilaya d’Oran, a-t-on appris auprès de la direction du tourisme et de l’artisanat. Ces nouvelles infrastructures relevant du secteur privé, réparties à travers les communes d’Aïn El Turck, Arzew, Bir El-Djir, Es-Sénia et  Bethioua, offriront 2.178 lits en plus de la création de 718 postes d’emploi. 
Ces structures touristiques, qui renforceront sensiblement le parc  hôtelier de la wilaya d’Oran, comprennent huit hôtels urbains à Oran,  Bethioua, Es-Sénia et Bir El-Djir d'une capacité entre 62 et 536 lits, a-t-on fait savoir. 
En outre, deux résidences touristiques implantées à Oran et à Aïn El-Turck, offriront respectivement 136 et 144 lits et créeront 192 et 62 emplois, en plus de 5 hôtels côtiers à Aïn El-Turck et Arzew avec une capacité d’accueil variant entre 42 et 116 lits. 
A rappeler que la wilaya d’Oran a été dotée, durant la saison précédente, de 10 établissements hôteliers totalisant 1.195 lits et créant 568 postes  d’emploi, notamment à Aïn El-Turck, Bir El-Djir et la ville d’Oran. 
La wilaya dispose actuellement de 173 établissements hôteliers offrant 16.586 lits et 3.653 emplois directs.
 
------------------------------------------
 
Ecole supérieure  d’hôtellerie et de restauration  
Formation de haut niveau
 
«Dans le but de promouvoir les métiers de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme en Algérie et également soutenir sa position de leader dans la formation hôtelière, l’Eshra (Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Oran se prépare à accueillir sa deuxième promotion qui débutera la formation à l’école le 7 avril prochain pour l’obtention du diplôme de technicien supérieur certifié par l’Ecole Hôtelière de Lausanne sur une durée de deux ans», indique un communiqué officiel rendu public par cet établissement. 
L’école a ouvert ses portes le 4 novembre dernier, elle a pour vocation la formation théorique et pratique des métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Elle offre trois diplômes de technicien supérieur «(DTS) en Arts Culinaires, qui emmène les étudiants passionnés à la découverte des métiers de la cuisine et de la haute gastronomie, le DTS en service de la restauration où le service client et l’hospitalité répondent des standards internationaux et enfin, le DTS en hébergement, grâce auquel les étudiants s’imprègnent des normes de qualité du service en chambre et à la réception» a-t-on précisé. 
Il y a lieu de rappeler que l’accès à l’une des formations est conditionné par l’obtention du baccalauréat.
 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions