mardi 21 mai 2019 00:54:22

Fonction publique : Régularisation de la situation des détenteurs d’un DEUA

La direction générale de la Fonction publique vient d’approuver, à titre exceptionnel, la promotion de fonctionnaires titulaires d’un Diplôme d’études universitaires appliquées (DEUA) et ayant obtenu une licence ou un master à un grade supérieur.

PUBLIE LE : 01-04-2019 | 0:00
D.R

La direction générale de la Fonction publique vient d’approuver, à titre exceptionnel, la promotion de fonctionnaires titulaires d’un Diplôme d’études universitaires appliquées (DEUA) et ayant obtenu une licence ou un master à un grade supérieur.

En effet, dans une correspondance de la direction générale de la Fonction publique, adressée à un député de l'Assemblée populaire nationale sur une demande d'intervention  des services de cette instance, celle-ci l’a informé que la décision de régularisation a été prise aux profits des concernés.
Une décision prise dans la perspective de régler le statut administratif des salariés titulaires d’un DEUA en informatique et gestion, et permettre ainsi la promotion et de l'évolution dans leurs carrières, et ce,  conformément aux dispositions du décret exécutif n ° 16-280 du 2 novembre 2016, qui modifie et complète le décret exécutif n ° 08- 04 du 19 janvier 2008, de la loi fondamentale régissant les fonctionnaires appartenant aux corps communs. La DGFP a  assuré, dans ce document, que la classification des diplômés en DEUA sur la grille indiciaire des salaires  sera bel est bien prise en charge.
Ces diplômés  devraient être ainsi reclassés dans la catégorie A, classe 11, conformément au décret présidentiel n° 14-266 du 28 septembre modifié et complété par le décret présidentiel n° 07-304 le 29 septembre 2007. Les titulaires de ce diplôme bénéficieront d’une intégration systématique, selon les cas, soit au grade d’administrateur adjoint pour les employés d’administration, ou au grade d’assistant d’ingénieur en informatique de niveau 1 pour les employés d’informatique.
Il faut dire que ces travailleurs sont détenteurs d’un diplôme bac+3, d’études universitaires appliquées (DEUA) ont du mal à trouver leur place sur le marché du travail. Ils ne cessent de manifester au niveau du ministère de l'Enseignement supérieur, pour faire valoir leurs droits. Ils ont dénoncé le fait qu'ils détiennent des diplômes universitaires alors qu’ils sont classés dans les faits, au même titre que les diplômés de la formation professionnelle. À noter que le décret présidentiel 304/07 fixant la grille indiciaire des traitements et le régime de rémunération des fonctionnaires a été abrogé par le nouveau décret 14-266 du 28 septembre 2014, mais n’a pas encore été appliqué. Ce qui a suscité la colère des détenteurs du DEUA qui  ont demandé l’application de ce dernier décret présidentiel, et la révision de la classification de cette catégorie de travailleurs du 10 à l’échelle 11.
Ils ont  exigé également la revalorisation de l’expérience professionnelle et le calcul des années de travail dans la révision de la classification de cette catégorie de travailleurs. il convient de signaler que la problématique de l'évolution dans leur carrière professionnelle s’est posé avec acuité. Ceci d’autant que cette question concerne tous les secteurs d'activité. Dans ce contexte et pour contribuer à une meilleure perception des diplômes universitaires par les différents secteurs, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a affirmé récemment, n'avoir jamais cessé d'œuvrer à la valorisation et la visibilité de ces diplômés. D’ailleurs, la possibilité est donnée depuis un certain temps, aux détenteurs des diplômes de DEUA de suivre une année de cours à l’université pour prétendre à la licence. Le titulaire de ce diplôme peut postuler à une formation de licence dans tout établissement, où, il peut s’inscrire directement en 3e année de Licence. Il est à rappeler que la coordination représentative de cette catégorie de diplômés mène un combat ininterrompu depuis une vingtaine d'années pour obtenir la révision de sa classification au même titre que les détenteurs de la Licence selon le système LMD eu égard au nombre égal d'années sanctionnées par le DEUA.
Sarah A. Benali Cherif

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions