samedi 24 aot 2019 14:35:26

L’opération concerne 5 wilayas : plus de 6.000 logements AADL distribués

L’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) a entamé, en cette fin de semaine, une opération de distribution de plus de 6.000 logements du programme AADL-1 et AADL-2, à travers plusieurs régions du pays, dont plus de la moitié sera attribuée aux souscripteurs d’Alger.

PUBLIE LE : 23-03-2019 | 23:00
D.R
L’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) a entamé, en cette fin de semaine, une opération de distribution de plus de 6.000 logements du programme AADL-1 et AADL-2, à travers plusieurs régions du pays, dont plus de la moitié sera attribuée aux souscripteurs d’Alger.
 
En effet, ce quota de 6.200 unités est réparti sur cinq wilayas, à savoir ; Alger, Blida, Sétif, Sidi Bel-Abbès et Chlef, et sera attribué au courant de cette semaine. La part de la wilaya d’Alger de ce quota est de 3.200 unités inscrites au titre du programme AADL1 et réparties sur les sites de Bouinan (Blida) et Ouled Fayet (Alger), le site Semrouni plus précisément. Les autres wilayas concernées par cette opération bénéficieront d’un quota de 1.000 unités à Sétif et à Sidi Bel Abbès et 981 logements à Chlef dont 500 unités du programme AADL1 et 481 du programme AADL2. Un autre quota de logements AADL sera attribué avant le mois de Ramadhan à Alger et dans d’autres wilayas, vu la cadence accélérée des travaux des différents chantiers à travers le pays. En sus de ce programme, quelque 1.284 logements de type AADL ont été attribués à leurs bénéficiaires, hier, dans le quartier d’Oujlida, relevant du groupement urbain du grand Tlemcen. 
Ce quota fait partie d’un programme de 2.000 logements AADL construits dans ce quartier, situé dans la périphérie nord de la ville de Tlemcen. Le reste de ce programme, estimé à 716 logements, sera distribué lors de la célébration de la double fête de l’indépendance et de la jeunesse. Par ailleurs, un premier quota de 1.600 logements sociaux sera attribué dans les jours à venir. Le programme global de ces logements sociaux à travers la wilaya de Tlemcen est estimé à 6.600 logements. La commission d’étude des recours finalise actuellement son travail avant l’attribution, par étapes, des logements. Ceci sans compter les 192 logements promotionnels publics qui le seront également prochainement, tout comme quelque 300 logements promotionnels publics aidés.  Il convient de rappeler que les souscripteurs du programme AADL2 de 30 wilayas ont procédé, au courant de ce mois, au retrait des ordres de versement de la troisième tranche du coût du logement ainsi que les décisions de pré-affectation. 
Cette opération a concerné quelque 60.000 souscripteurs au niveau des wilayas d’Alger, Oran, Annaba, Blida, Jijel, Béjaïa, Batna, M’sila, Ouargla, Tipasa, Bouira Guelma, Sétif, El-Oued, Mila, Tlemcen, Saïda, Mascara, Sidi Bel Abbès et Oum El-Bouaghi, Tizi Ouzou et Boumerdès. 
Le montant de cette tranche représente 5% du prix du logement, soit 10,5 millions de centimes pour un F3 et 13,5 millions de centimes pour un F4. Seuls les souscripteurs qui sont affectés à des chantiers dont le taux d’avancement a atteint ou dépassé 70% ont été concernés par cette opération. En sus de cette formule qui a connu un énorme succès populaire, le secteur de l’Habitat a également connu une diversification de l’offre de logements pour résorber l’important déficit accusé depuis plusieurs décennies déjà. Ainsi, rien que pour l’année 2018, il y a eu l’introduction de nouvelles formules adaptées aux besoins et aux moyens des citoyens, à l’instar du logement promotionnel aidé (LPA) et du logement locatif public (LLP), et ce, outre l’ouverture au profit de la communauté nationale établie à l’étranger de la souscription au logement promotionnel public (LPP). La formule LPA est basée sur la contribution du promoteur immobilier, du bénéficiaire et de l’aide de l’État, sous la supervision de la Caisse nationale du logement (CNL). Destiné à la location, le LLP vise à créer un marché locatif concurrentiel et à alléger la pression sur le budget de l’État. Durant les dix premiers mois de cette même année, près de 295.000 logements de différentes formules ont été distribués. Un programme de 120.000 logements de type location-vente (AADL) a été lancé, durant la même année. En octobre dernier, la troisième opération de choix des sites a été lancée au profit des souscripteurs au programme AADL-2 (2013). 73.317 unités ont été soumises à l’opération de choix, à travers 31 wilayas. Certains souscripteurs au programme AADL 1 (2001 et 2002) attendent encore la remise des clés de leur logement, mais, au vu des dernières mesures prises, cela ne saurait tarder ni excéder l’année 2019, date d’achèvement total de ce programme. Il faut mettre en exergue, dans ce contexte, les déclarations de l’ancien ministre de l’Habitat, pour lequel «toutes les demandes de cette formule seront satisfaites» au cours de cette année. C’est dans cet objectif que le projet de loi de finances pour 2019 contient une proposition sur «la bonification des crédits bancaires destinés à la construction de 90.000 logements AADL». 
Salima Ettouahria
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions