samedi 20 avril 2019 14:14:56

Déstockage de la pomme de terre : 180.000 quintaux sur le marché

Selon les prévisions fixées pour le secteur, la production nationale de pomme de terre de saison va dépasser les 25 millions de quintaux.

PUBLIE LE : 19-03-2019 | 0:00
D.R
Récolté en octobre 2018 et mis en chambres froides en janvier dernier, un volume de près de 990.000 quintaux de pomme de terre d'arrière-saison stockés sera injecté progressivement dans le marché national. C’est ce qu’a révélé le directeur de la régulation des produits agricoles auprès du ministère l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche.
Présidant une opération de déstockage d’une quantité de pomme de terre, M. Mohamed Kherroubi a indiqué que cette opération qui entre dans le cadre du programme de régulation des produits agricoles de large consommation a débuté le 15 mars dernier, avec l’injection sur le marché de 180.000 quintaux de pomme de terre, et précisé qu’elle devrait se poursuivre jusqu’au 15 avril prochain. 
Selon le responsable au ministère, cette quantité de pomme de terre qui sera mise sur le marché national appartenant à 64 opérateurs conventionnés avec l'Office national interprofessionnel des légumes et viandes (Onilev), répartis sur 16 wilayas du pays. «L’opération de déstockage se fera régulièrement de manière à couvrir la demande exprimée en la matière et à préserver la stabilité des prix», a-t-il précisé. 
Le directeur de la régulation des produits agricoles au département de Bouazghi, a annoncé par ailleurs, l’entrée sur le marché de la pomme de terre précoce, dont la campagne de récolte a débuté février dernier, et fait part d’une prévision de récolte de 500.000 quintaux sur une surface ciblée de 4.400 ha, dont une superficie de 1.800 ha a déjà été traitée.
En effet, l'approvisionnement du marché national en pomme de terre déstockée, mais aussi en pomme de terre saisonnière, contribuera sans doute dans la stabilisation des prix de ce produit largement consommé par les algériens. M. Kherroubi a, également, révélé la récolte en cours de la pomme de terre d’arrière-saison, cultivée sur une superficie de 3.400 ha des régions du sud du pays, dont une grande partie à El Oued et évoqué les efforts consentis par le ministère et les multiples facilitations accordées aux producteurs pour «développer» la filière et «assurer» une disponibilité de la pomme de terre tout au long de l’année. «Durant la campagne agricole 2018/2019, une superficie de plus de 42.000 ha a été cultivée en pomme de terre, sur une surface ciblée de 73.000 ha, soit en hausse de 3% comparativement à la campagne précédente», a-t-il confié. Il y a lieu de rappeler que la demande nationale en pomme de terre avait atteint 47 millions de quintaux en 2017, contre 26 millions quintaux en 2009, avec un rendement de près de 310 quintaux /hectare.
 La stabilité du marché en ce qui concerne ce légume a permis, selon le ministères de l’agriculture, de rassurer les agriculteurs en les encourageant à élargir les superficies cultivées qui sont passées de 105.121 hectares en 2009 à 148.692 hectares en 2017. 
Enfin sachons que l'Algérie a été classée parmi les plus gros pays consommateurs de pomme de terre, avec une disponibilité alimentaire annuelle de plus de 111 kg/habitant.
Kamélia Hadjib
 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions