mercredi 20 mars 2019 09:44:27

commémoration de la mort du moudjahid Benadda Benaouda : une figure héroïque

Relizane a commémoré, jeudi, le 57e anniversaire de la mort du commandant Benadda Benaouda dit «Si Zeghloul», en présence des autorités locales et de la famille révolutionnaire.

PUBLIE LE : 16-03-2019 | 0:00
Relizane a commémoré, jeudi, le 57e anniversaire de la mort du commandant Benadda Benaouda dit «Si Zeghloul», en présence des autorités locales et de la famille révolutionnaire. La cérémonie a été marquée par un recueillement devant la stèle commémorative érigée dans la ferme de Ouled Berekhrokh dans la commune d'El Hamri (daïra de Jdiouia) où est tombé Si Zeghloul le 14 mars 1962. La commémoration a également donné lieu à un cross scolaire avec la participation de 57 élèves sur un parcours de 1.200 mètres, ainsi qu'à la plantation symbolique de 50 arbustes à proximité du lieu de la mort du moudjahid.  A  cette occasion, le moudjahid Ali Ammar, la moudjahida Yamina Farah et la fille du chahid Abdelkader Sammet ont été honorés. Né en 1927 au douar Anatra dans la commune de Sidi M’hamed Benaouda (Relizane), Benadda Benaouda a rejoint les rangs de l'Armée de libération nationale en 1956. 
Il fut nommé chef des opérations militaires avec le grade de lieutenant et dirigea la zone s’étendant de Nedroma à Oran. Le chahid Si Zeghloul a pris part à plusieurs batailles dont la célèbre bataille de Sidi Ghanem dans la commune de Tafraoui (wilaya d’Oran). 
Il fut promu après le congrès de la Soummam au grade de lieutenant-colonel puis chef militaire de la zone 4 de la wilaya V historique avant d’être arrêté en 1959 près d'Ain Témouchent avec des blessures graves lors d'un accrochage, selon la chercheuse en histoire de la région, Leila Belkacem. Après avoir subi des tortures et condamné à mort le 3 mai 1960 par le tribunal militaire d’Oran, il réussit à s’évader en 1961 de la prison et fut désigné commandant de l’ALN dans la Wilaya historique V. Il mena ensuite plusieurs opérations militaires avant de tomber au champ d’honneur le 14 mars 1962 dans une embuscade de l’armée française.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions