vendredi 26 avril 2019 10:51:56

M. Bedoui : "Le nouveau gouvernement sera technocrate, représentatif des compétences nationales"

Le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a indiqué jeudi à Alger que le nouveau gouvernement, dont la composante sera annoncée les tout prochains jours, sera "technocrate" représentatif de toutes les forces et compétences de la nation, notamment les jeunes et "ouvert" à tous les courants politiques.

PUBLIE LE : 14-03-2019 | 13:00
Ph. : Nacera I.

Le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a  indiqué jeudi à Alger que le nouveau gouvernement, dont la composante sera  annoncée les tout prochains jours, sera "technocrate" représentatif de  toutes les forces et compétences  de la nation, notamment les jeunes et  "ouvert" à tous les courants politiques.

"Concernant la composante du nouveau gouvernement, nous sommes en période  de concertation et le prochain exécutif sera composé de technocrates,  représentatif des forces et compétences nationales, à même de contribuer à  gérer la période de transition qui ne devrait pas dépasser une année pour  répondre aux aspirations du citoyen algérien", a déclaré M. Bedoui, lors  d'une conférence de presse animée conjointement avec le vice-Premier  ministre, ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

M. Bedoui a précisé que le travail du prochain gouvernement consistera "à  mettre tous les moyens pour permettre le bon fonctionnement des différents  services et institutions du pays", affirmant que le gouvernement, "qui sera  ouvert à tous les courants politiques, s'attèlera dès son installation à  préparer la Conférence nationale indépendante et inclusive de consensus à  laquelle avait appelé le président de la République".

Il a assuré que "les portes du dialogue sont ouvertes pour tout le monde,  sans exception et sans exclusion", invitant les Algériens "qui croient en  leur nation et ses institutions, et conscients de la valeur de la paix et  la stabilité, à travailler la main dans la main pour l'unique but de faire  de l'Algérie un pays fort stable et aller de l'avant vers un avenir  meilleur consacrant l'Etat de droit".

Concernant la création du poste de vice-Premier ministre, M. Bedoui a  indiqué qu'il n'avait aucun problème avec cela et que les membres du  prochain gouvernement travailleront "en harmonie pour relever les défis de  cette période sensible que vit le pays et répondre aux attentes du peuple  algérien exprimées lors des dernières manifestations".

APS

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions