mardi 26 mars 2019 10:28:03

Pétrole : prix en hausse

Les prix du pétrole ont augmenté, hier, en cours d'échanges européens, alors que la fédération professionnelle de l'American Petroleum Institute a estimé que les stocks américains de brut étaient en baisse sur la semaine.

PUBLIE LE : 14-03-2019 | 0:00
D.R

 Les prix du pétrole ont augmenté, hier, en cours d'échanges européens, alors que la fédération professionnelle de l'American Petroleum Institute a estimé que les stocks américains de brut étaient en baisse sur la semaine. Vers 11H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 67,17 dollars à Londres, en hausse de 50 cents par rapport à la clôture de mardi. A New York, le baril américain de WTI pour le contrat d'avril gagnait 58 cents à 57,45 dollars. Le marché attendait les chiffres officiels de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) sur les réserves américaines pour la semaine achevée le 8 mars. Les analystes tablent sur une augmentation des stocks de brut de 3 millions de barils, sur une baisse de 3 millions de barils des stocks d'essence et de 2 millions de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole), selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg. Mais l'API, qui publie ses chiffres dès mardi soir, a fait état d'une baisse des stocks de brut (-2,58 millions de barils). Si les chiffres de l'EIA confirment la baisse des stocks de brut, «le rapport pourrait bien pousser le Brent à son plus haut niveau de l'année», atteint fin février à 67,73 dollars, a estimé Olivier Jakob, analyste de Petromatrix. Les investisseurs surveillent également le niveau de la production des Etats-Unis. Le dernier rapport hebdomadaire de l'EIA a fait état d'une production record de 12,1 millions de barils par jour. Mais dans son rapport mensuel publié mardi, le même organisme a légèrement revu à la baisse ses prévisions annuelles, à 12,3 millions de barils par jour pour 2019. La croissance de l'offre américaine est cruciale alors que l'Opep et ses partenaires limitent leur production selon des objectifs durcis début décembre.
    APS

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions