mardi 26 mars 2019 10:23:16

Dans la lucarne : : Ils coûtent désormais cher

Le football algérien a toujours été pourvoyeur de grands joueurs.

PUBLIE LE : 13-03-2019 | 0:00
D.R

Le football algérien a toujours été pourvoyeur de grands joueurs. Sa longue histoire est truffée de cas assez intéressants les uns que les autres. Il faut dire qu’à l’époque, on n’avait pas tellement mis en exergue ces cas du fait qu’on n’accordait pas de crédit à de telles informations du fait que notre championnat national était quelque peu «protégé». En effet, on ne laissait pas les joueurs partir à l’extérieur pour suivre une carrière professionnelle avant l’âge de 27 ans. C’est vrai des joueurs comme Lalmas, Bencheikh et bien d’autres avaient eu des propositions, mais elles n’ont pas abouti pour les raisons que l’on sait. Il est vrai que d’autres joueurs ont bénéficié d’un intérêt certain, mais… Il est vrai que depuis l’épopée de Gijon en 1982 et le mondial espagnol, beaucoup de choses avaient changé. D’abord, sur le plan règlementaire, il y eut quelques «ouvertures plus souples», qui avaient permis à nos talents de s’expatrier. On peut énumérer Madjer, Assad, Belloumi, Guendouz, Meçabih, Menad, Meddane, Cerbah, Bentaleb, Megharia, Mohamed Rahem…Il y a lieu d’affirmer que depuis le mondial espagnol en 82, la vision qu’on avait du football et les joueurs algériens avaient totalement changé. Une valorisation qui dépeint aujourd’hui sur le transfert de quelques-uns de nos joueurs. Toujours est-il lorsqu’ils sont recrutés, ils ne le sont pas à leur vraie valeur. On les achète généralement pour une «bouchée de pain». Les Bensebaïni, Atal, Slimani, Halliche, Baghdad Bounedjah, Hamzaoui, Achiou, Dziri, Chenihi, Aribi… sont dès le départ sous-cotés. Leur origine géographique explique, peut-être, cette petite «méprise». Cette vérité avait fait que nos compatriotes qui quittent le pays vers une destination européenne ou ailleurs, comme Hamid Berguiga à Brunei, ne se sont pas payés comme il le faut. Ils sont ramenés pour moins que rien en euros pour les «refiler» à d’autres en un temps record avec une plus-value dépassant l’entendement. On entend, çà et là, que le jeune Atal, formé à l’Académie du PAC, a été d’abord placé à Courtari (Belgique) avant qu’il n’atterrisse de nos jours à Nice et la «ballade des anglais». Le jeune algérien, natif de la région de Tizi-Ouzou, est en train de connaître une progression fulgurante aussi bien avec notre équipe nationale que son club actuel, Nice (Ligue1 française). Ce latéral gauche défraye la chronique, puisque des clubs européens lui font carrément les «yeux doux». Ayant compris les enjeux, les dirigeants niçois ont fait grimper sa cote à des seuils insoupçonnés. Car, ils ne veulent nullement brader  leur talentueux joueur. Certains avancent même le chiffre de 70 millions d’euros. recruter un jeune avec une très «petite bourse» pour le revendre avec une somme qui dépasse les attentes de tous nous pousse à dire que nos jeunes ne font que remplir les «poches» de ceux qui les recrutent en outre-mer. Ce sera aussi le cas de Bensebaïni qui joue à Rennes (Ligue1 française). Ce constantinois, qui s’est formé au PAC, a lui aussi fait du chemin n’en déplaise à certains qui veulent remettre en cause son immense talent. Avec Rennes, qui a battu en coupe de l’UEFA Valence (Ligua espagnole), il est en train de faire de très bonnes choses, puisqu’il avait marqué un fort joli but. Ce défenseur de talent va lui aussi coûter beaucoup d’argent lorsqu’il sera transféré par Rennes. On peut dire globalement, et les exemples sont nombreux, qu’on n’a pas profité de nos jeunes talents. On les laisse partir, mais en retour en ne gagne que peu d’argent lorsqu’on daigne utiliser «l’arme du coût de la formation». Ici, c’est le club qui va en profiter comme l’avait fait le CRB avec Slimani il y a quelques années déjà. Nos jeunes ne doivent plus être bradés. Ils ne font que le bonheur des autres !
Hamid Gharb

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions