lundi 18 mars 2019 21:30:00

Ghardaïa : Lancement d’une enquête épidémiologique

Une enquête épidémiologique, coordonnée par les services de la prévention de la direction de la santé et de la population (DSP) de Ghardaïa, a été lancée en vue d’identifier et de déterminer l’origine des cas de rougeole décelés depuis le début du mois de mars courant dans la localité de Guerrara, a révélé dimanche à l’APS le DSP.

PUBLIE LE : 11-03-2019 | 0:00
D.R

Une enquête épidémiologique, coordonnée par   les services de la prévention de la direction de la santé et de la population (DSP) de Ghardaïa, a été lancée en vue d’identifier et de déterminer l’origine des cas de rougeole décelés depuis le début du mois de mars courant dans la localité de Guerrara, a révélé dimanche à l’APS le DSP.  
Une équipe composée d’épidémiologistes et autres médecins spécialistes a entamé cette enquête en vue de déterminer l’origine des cas de rougeole enregistrés auprès des enfants non ou mal vaccinés de Guerrara, conformément aux procédés arrêtés dans le cadre du programme national de lutte contre la rougeole, a indiqué M. Ameur Benaissa.
  Cette équipe sera aussi chargée de la vérification du statut vaccinal des habitants des quartiers touchés par cette épidémie de rougeole et sa mise à jour avec deux doses de vaccin pour chaque personne, a-t-il dit. Trente cas de rougeole ont été décelés depuis le 05 mars courant dans la région de Guerrara, a déclaré le DSP, appelant les praticiens et les parents à être vigilants en déclarant leur malade afin de circonscrire l’épidémie.
Ces cas de rougeole ont été admis à l’hôpital de Guerrara et pris en charge par cette structure sanitaire avant de le quitter tous, a assuré M. Benaissa.  Durant l’année dernière, 426 cas de rougeole ont été décelés à travers l’ensemble des communes de la wilaya, selon le bilan épidémiologique annuel  de la DSP.
Cette maladie (rougeole) a connu une recrudescence en 2018, alors qu’en 2017, aucun cas n’avait été enregistré. Selon le détail du bilan de la DSP de 2018 ,133 cas ont été enregistrés à Berriane, 117 à Ghardaïa, 81 cas à El-Menea, 61 à Guerrara et 32 cas à Metlili, chez des enfants non vaccinés ou vaccinés de façon incomplète.  
Ces cas épidémiques qui ont été pris en charge par les structures de la santé réparties sur le territoire de la wilaya continuent d'augmenter, en raison d'une couverture vaccinale insuffisante et du fait que cette maladie  est hautement contagieuse, a affirmé le DSP de la wilaya.  
La vaccination reste toujours l’élément essentiel des soins de santé primaire et de la couverture sanitaire, a souligné le DSP affirmant que la vaccination contre la rougeole a des effets protecteurs pour les enfants. Il est également demandé à chaque personne infectée par le virus de la rougeole d’appliquer les mesures barrière notamment le lavage régulier des mains et le port de masque.
Des campagnes de sensibilisation de proximité ont été lancées dans les différents quartiers de la wilaya, à travers les mosquées, la radio locale ainsi que la distribution de dépliants sur l’impératif du maintien d’un niveau d’alerte permanent pour éviter la propagation de ces pathologies ainsi que la nécessité de la vaccination, a conclu le DSP.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions