lundi 27 mai 2019 15:23:01

Chemseddine Chitour, Professeur à l’école polytechnique d’El Harrach : L’alternance doit se faire dans la sérénité

Les manifestations populaires ont fait preuve de maturité et de civisme, mais aussi, d’un haut niveau de conscience, a affirmé, hier, le professeur Chamseddine Chitour.

PUBLIE LE : 07-03-2019 | 0:00
D.R

Les manifestations populaires ont fait preuve de maturité et de civisme, mais aussi, d’un haut niveau de conscience, a affirmé, hier, le professeur Chamseddine Chitour. Invité de la rédaction de la radio Chaîne III, M. Chitour a affirmé que «Ce qui se passe actuellement dans notre pays est exceptionnel dans ce sens que tout se passe dans le calme et  la sérénité. Il faut dire qu’on a été tous agréablement surpris par la prise de conscience de toutes les catégories sociales du pays, non pas d’une manière brutale mais civilisée». Le Professeur qui a mis en garde contre toute ingérence étrangère dans les affaires internes du pays, a souhaité «que cette sérénité soit maintenue et que les jeunes soient à la hauteur et aient de la retenue». Mais selon lui, «Cela ne veut pas dire qu’il faut continuer de cette façon  et le moment est venu, de faire un point de situation». Si, «honnêtement des choses ont été faites par les gouvernements successifs depuis 1999, notamment dans le domaine du système éducatif, domaine qui m’intéresse, il y a beaucoup à dire» admet l’intervenant. En effet, «Si au niveau de la massification, beaucoup a été fait, au plan qualitatif, des choses restent à faire. Des anomalies sont à dénoncer», car «si on veut avancer on ne peut pas continuer à gérer le pays au XXIe siècle avec les reflexes du XXe siècle». En somme, «Le moment est venu pour une alternance sereine», dira le Pr Chemseddine Chitour arguant que «Des hommes d’Etat ont passé la main au sommet de leur gloire». En fait, «il est important pour nous que les jeunes aient des exemples à suivre». La deuxième République comme il la conçoit «doit émerger sereinement, et il faut impliquer les jeunes dans la gouvernance du pays». Dans ce processus, «la mémoire de la Révolution de Novembre et son aura devraient nous servir de détonateur». Et «si l’Algérie veut garder son rôle sur la scène internationale, il faut qu’elle change de paradigme, de logiciel. C’est à cette seule condition qu’on pourra tendre l’oreille à ces jeunes et à tous ceux qui veillent sur la maison Algérie». En toute évidence, souligne l’intervenant, «cela ne peut pas faire dans la décision sans la consultation». C’est pourquoi, explique-t-il, «il est important de consulter pour avoir la vision du peuple et c’est de cette vision que devrait émerger la nouvelle Algérie». Et d’affirmer que, «Notre pays est mûr pour aller vers cette deuxième République».  A propos de la conférence inclusive proposée par le Chef de l’Etat, il estime «qu’on est pris par le temps». Doit-elle se faire avant ou après l’élection ?» Si c’est avant l’élection, il faut qu’il y ait une sorte de moratoire entre temps. Le cas échéant, «nous n’avons pas les outils didactiques qui nous permettent de le faire». Et d’ajouter que «Dans tous les cas de figure, il faudra une consultation citoyenne et tous les citoyens algériens, ici et ailleurs, notamment la diaspora ont leur mot à dire, à contribuer à l’émergence de la nouvelle Algérie». Dans ces conditions, «c’est un débat inclusif et guidé qui devrait être mené en Algérie, sur la base de principes, à savoir comment consacrer le vivre-ensemble, comment consacrer les libertés individuelles, et la démocratie. Dans son intervention, l’invité de la rédaction a mis en garde contre l’ingérence étrangère dans les affaires internes du pays. «Si, l’Algérie a survécu aux crises, c’est parce qu’elle a refusé toute ingérence étrangère. Nous devons trouver notre chemin par nous-mêmes».
Le Pr Chitour conclut que «La priorité réside dans un système éducatif performant et ce sont les meilleurs qui doivent enseigner à l’université car on ne peut rien bâtir sur un système qui n’est pas aux normes. C’est là la priorité des priorités». 
        D. Akila

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions