jeudi 21 fvrier 2019 01:54:15

Meeting populaire du FLN à la Coupole d’Alger : Le président Bouteflika sera le candidat du parti

Coup d’envoi effectif de la préparation de la campagne électorale

PUBLIE LE : 10-02-2019 | 0:00
Ph. Nacéra I.

Mouad Bouchareb, coordonnateur de l’instance dirigeante du parti, a déclaré, hier, que le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, sera le candidat du parti à la prochaine présidentielle.

«En votre nom,  et par devoir de gratitude, nous déclarons officiellement que le moudjahid Abdelaziz Bouteflika est le candidat du  FLN à l’élection présidentielle du 18 avril.»
C’est l’image d’un FLN réconcilié et rassembleur, que le parti a présentée, hier à la coupole du Complexe du 5-Juillet d’Alger, lors du meeting réunissant ses principaux ténors, anciens et jeunes, ayant su brillamment reprendre le flambeau pour la consécration du principe de la continuité.
«Si nous sommes réunis aujourd’hui, c’est pour réitérer notre soutien au Président Bouteflika dont le nom est ancré dans l’histoire de l’Algérie. D’abord, en tant que moudjahid durant la glorieuse Révolution ; ensuite, en sa qualité de visionnaire, grâce auquel l’Algérie a pu recouvrer sa paix et sa stabilité avant de s’engager dans un processus de réformes audacieuses pour l’édification d’un État solide», poursuit M. Bouchareb. Applaudissements nourris dans la salle.  Tous les présents se lèvent et nombre d’entre eux portaient très haut le poster du Président de la République.
«Grâce au Président Bouteflika, poursuit-il, le pays a non seulement résisté aux crises structurelles qui ont secoué le marché mondial de la finance, mais il a également fait face aux turbulences régionales.» Mettant l’accent sur le développement consacré sous la gouvernance du Chef de l’État dans divers domaines, l’orateur cite, en autres, les réformes politiques couronnées par la révision de la Loi fondamentale, non sans saluer ses principaux amendements, notamment celui relatif à la constitutionnalisation de l’amazigh.
Cela a été d’un impact déterminant, dit-il, en termes de consolidation de l’identité nationale dans toutes ses dimensions. M. Bouchareb a salué aussi les efforts consentis par l’ANP et les autres services de sécurité en matière de maintien de la paix et de la stabilité. «Nous sommes tous fiers de notre armée qui, sous la conduite d’Abdelaziz Bouteflika, est devenue une véritable institution professionnelle», affirme-t-il.  Il a ainsi plaidé pour la continuité de la gouvernance du Président de la République, pour parachever le «processus d’édification d’une Algérie moderne et forte dans le concert des nations». «Nous sommes avec Bouteflika ; avec lui notre optimisme est grand quant à l’avenir de l’Algérie» ajoute le coordonnateur de l’instance dirigeante du FLN.
Mettant en relief l’attachement de son parti à la continuité, qui est aussi une revendication populaire, il demande à l’ensemble des militants du FLN de se préparer à la campagne électorale en faveur de M. Abdelaziz Bouteflika. «Faisons du  prochain rendez-vous électoral, un jour historique pour l’Algérie», a-t-il soutenu. À noter que l’allocution de M. Bouchareb a été précédée par la projection d’un long documentaire retraçant, d’abord, le parcours diplomatique de M. Bouteflika, avec, comme point d’orgue, des séquences de son intervention  historique en qualité de président de la session de l’Assemblée générale de l’ONU.
Nombre de cadres ont tenu à prendre part à cette manifestation haut en couleur caractérisée par une présence massive des militants venus des quatre coins du pays.

Des ténors du parti au rendez-vous

Il était à peine 9h, que la Coupole était déjà pleine à craquer, à telle enseigne que de hauts cadres du parti, notamment des ministres, se sont difficilement frayés un chemin pour s’installer aux premiers rangs. On distinguait Mahdjoub Bedda, qui s’est pleinement impliqué dans l’organisation de l’événement, Tayeb Louh, Tahar Hadjar,  Imene Houda-Faraoun, ainsi que Ghania Eddalia.
Le meeting a également vu la présence de l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal, des représentants de l’alliance présidentielle, des responsables d’organisations patronales et de la société civile (FCE, ONEC, UNPA, UNFA).
On pouvait également distinguer la présence de Saïd Bouhadja, Djamel Ould-Abbès, Abdelaziz  Ziari, Abderrahmane Belayat, Mohamed Seghir Kara et Salah Goudjil, notamment.
La seconde partie a été consacrée au projet phare du Président de la République, la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, que M. Bouteflika est parvenu à promouvoir avec succès et à vulgariser partout à travers le pays, durant son premier mandat à la tête de l’État. La troisième partie du documentaire met en lumière les mégaprojets réalisés sous sa  gouvernance, tels l’autoroute Est-Ouest, les lignes de tramways, le nouveau terminal de l’aéroport d’Alger, Djamaâ El-Djazaïr, sans oublier la construction de milliers d’unités de logement.
À la fin du meeting, le Président  Bouteflika a été honoré par les cadres et militants du FLN.
Karim Aoudia

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions