jeudi 22 aot 2019 19:05:14

Préoccupations des résidents des nouvelles cités : Nécessité d’une prise en charge effective

M. Bedoui inaugure plusieurs projets à Bordj El Kiffan, El Marsa, H'raoua et Borj El Bahri

PUBLIE LE : 09-02-2019 | 23:00
Ph. Billal

L’opération d’attribution de logements sociaux se poursuivra.
Ressources humaines et moyens matériels mobilisés 24h/24 pour organiser la présidentielle.

M. Bedoui a réaffirmé, hier à Alger, «la disponibilité de l’Administration à organiser la prochaine élection présidentielle», soulignant que «les ressources humaines et les moyens matériels sont mobilisés 24h/24 à cet effet». 
Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, M. Nourredine Bedoui, a effectué une visite de travail et d’inspection, en compagnie des ministres des Travaux publics et des Transports, M. Abdelghani Zaâlane, et des Ressources en eau, M. Hocine Necib, ainsi que du wali M. Abdelkader Zoukh.
La circonscription administrative de Mohammedia a été la première étape de le visite, où une annexe communale spécialisée dans la délivrance des documents biométriques a été inaugurée. M. Bedoui a exhorté les élus des Assemblées populaires communales à créer des annexes afin d’aller vers plus de proximité et de décentralisation, pour répondre aux préoccupations, ainsi qu’aux attentes des citoyens. «Nous devons être disponibles et être à l’écoute des citoyens», a-t-il fait savoir, avant de se rendre à la plage du Lido. Il convient de signaler que ce site a connu des travaux de protection frontale en enrochements naturels du terre-plein, ainsi que la création d’une plage naturelle. Ce projet s’inscrit dans le cadre du projet d’aménagement, ainsi que de la protection de la baie d’Alger, qui permettra de réhabiliter 32 kilomètres d’Oued Mazafran à Oued Réghaïa.
De son côté, le ministre des Travaux publics a indiqué que ce plan vise à gagner des hectares sur la mer et à permettre aux Algérois et aux visiteurs de la capitale de se réapproprier la mer en récréant le lien ville-mer.
En inspectant les travaux de protection, d’aménagement et d’embellissement au niveau de la plage la Sirène, dans la commune de Bordj El-Kiffan, M. Bedoui a mis en garde ceux qui empiètent sur les propriétés de l’État, foulant ainsi les lois de la République au pied, qui auront des comptes à rendre à la justice.
«Celui qui monte une habitation de fortune n’est pas dans son droit. Celui qui veut imposer sa force, en s’appropriant une propriété publique, trouvera devant lui la force de la loi», a-t-il soutenu, non sans rappeler que le programme du gouvernement vise l’éradication de l’habitat précaire.
Et d’appeler les opérateurs nationaux et étrangers à consentir des investissements de qualité. «À présent, chaque mètre carré sera mis en concurrence», dit-il, insistant sur le respect des cahiers des charges, avant d’ajouter que la création de richesse est la finalité de ce processus.
À la commune de Bordj El-Bahri, il est expliqué que les travaux d’aménagement d’Oued El-Hamiz s’étendent sur un linéaire de 14 kilomètres, Ce projet, d’un montant de 4 milliards de DA, permettra d’éliminer les risques d’inondations, de protéger l’environnement, d’intégrer le domaine hydraulique dans le tissu urbain, ainsi que de renforcer l’attractivité économique.
À la commune d’El-Marsa, la délégation a visité le chantier d’aménagement de la façade maritime et d’une aire de jeux. M. Bedoui a souligné le fait que le rôle de l’État est d’accompagner ces projets, permettant d’améliorer les conditions de vie des citoyens.
Le secteur des Travaux publics s’est attelé, ces dernières années, à la mise en œuvre d’un vaste programme d’infrastructures maritimes, qui a vu la concrétisation des projets relatifs aux différentes zones côtières touchées par l’érosion marine. Dans la commune de Rouiba, il est procédé à la réouverture, après réhabilitation, du siège de l’APC, alors que le coup d’envoi des travaux de réalisation d’un nouveau siège de la commune a été donné.
À Réghaïa, il y a eu la visite du projet de réalisation et d’équipement de la deuxième tranche de la station d’épuration. Dans les communes de Heraoua et d’Aïn Taya, il y a eu la pose de la première pierre du projet de maternité d’une capacité de 60 lits, l’inauguration de l’annexe administrative d’Aïn El-Kahla et du centre de formation professionnelle Khodja-Rabah.  M. Bedoui a mis en avant l’importance de «créer des investissements de haut niveau dans ces régions côtières, pour redonner à la capitale son véritable visage», invitant les citoyens à «contribuer à la préservation de ces espaces de loisirs au profit des familles».
Échangeant avec les citoyens, le ministre a fait état du «relogement de 4.300 familles dans des logements sociaux décents», précisant que cette opération «se poursuivra en toute responsabilité, en octroyant un logement à toute personne qui en a le droit». Il a rappelé, dans ce cadre, que «la loi sera appliquée à tous ceux qui veulent squatter les espaces publics».
Sami Kaidi

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions