samedi 23 fvrier 2019 05:04:55

M’sila : Réception prochaine d’une bibliothèque

L’organisation de la lecture publique dans les communes rurales connaît, ces derniers temps, une certaine évolution. Quelques jours après l'inauguration par le ministre de la Culture d'une bibliothèque rurale dans la commune de Bouira, une autre bibliothèque de lecture publique est en cours de réalisation dans la commune d’Aïn Lahdjel (wilaya de M’sila).

PUBLIE LE : 10-02-2019 | 0:00
D.R


L’organisation de la lecture publique dans les communes rurales connaît, ces derniers temps, une certaine évolution. Quelques jours après l'inauguration par le ministre de la Culture d'une bibliothèque rurale dans la commune de Bouira, une autre bibliothèque de lecture publique est en cours de réalisation dans la commune d’Aïn Lahdjel (wilaya de M’sila). Elle sera réceptionnée «avant la fin du premier semestre 2019», a-t-on appris auprès de la direction locale de la culture. Cet établissement auquel une enveloppe financière de 28 millions de dinars a été allouée, et dont la livraison a été retardée à maintes reprises pour des motifs d’ordre financiers et administratifs, va permettre de relancer les activités culturelles, scientifiques et artistiques dans la commune d’Aïn Lahdjel, a affirmé la même source. Une fois opérationnelle, cette bibliothèque assurera des prestations pour les 90.000 habitants de cette collectivité locale, selon les services de la culture qui ont relevé la détérioration des lieux, longtemps à l’abandon. Lors d’une visite d’inspection de ce chantier, effectuée lundi, le chef de l’exécutif local, Brahim Ouchen, avait exhorté les responsables du secteur de la culture à prendre toutes les mesures nécessaires pour la réception de ce projet durant le premier semestre 2019, d’autant plus que les travaux ont été lancés il y à plus de six ans.
L’objectif visé se concrétise littéralement par cette politique qui se traduit, à son tour, par cette volonté d’inciter chaque direction de la culture de wilaya à réserver une place prépondérante à la culture et notamment au livre, donc de développer l’acte de lecture et le réhabiliter.
Ce travail se fait par la mise sur pied et le déploiement intense et permanent de chaînes de lecture publique, dans l’unique dessein d’étancher la «soif de lire» de chacun. La multiplication de bibliothèque de lecture publique, notamment dans les milieux ruraux vise à faire de cet acte une réalité effective, entière, constante et constructive pour tous les Algériens cultivant ce désir et ce besoin de s’informer et de s’instruire, et dont l’accomplissement final est la maîtrise des sciences, des arts et de la connaissance.
R. C.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions