jeudi 23 mai 2019 05:01:56

Foire internationale du livre de La Havane : des valeurs partagées avec l’Algérie

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, et le premier vice-ministre cubain des Affaires étrangères, Marcelino Medina, ont salué, vendredi dernier à La Havane, les relations «solides et fraternelles» unissant l'Algérie et Cuba.

PUBLIE LE : 10-02-2019 | 0:00
D.R

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, et le premier vice-ministre cubain des Affaires étrangères, Marcelino Medina, ont salué, vendredi dernier à La Havane, les relations «solides et fraternelles» unissant l'Algérie et Cuba. 

Lors de sa rencontre avec M. Medina au siège du ministère des Affaires étrangères de Cuba, en marge de la foire internationale du livre de La Havane, M. Mihoubi a indiqué que la présence de l'Algérie à cet évènement   en tant qu'invitée d'honneur témoignait de "la solidité des relations" bilatérales, affirmant que "les relations culturels étaient plus solides et plus durables, notamment lorsqu'il s'agit de deux pays partageant des valeurs et des principes révolutionnaires fondés sur le droit à la liberté et à l'indépendance". "La présence du président cubain, Miguel Diaz-Canel à la cérémonie d'ouverture de la foire laisse présager des relations plus solides à l'avenir", a-t-il ajouté. Pour sa part, le premier vice-ministre cubain des Affaires étrangères a souligné que "les relations bilatérales étaient — solides, fraternelles et amicales — et enracinées dans l'histoire à travers la solidarité et les   actions communes entreprises par les deux pays dans les moments les plus difficiles". Se félicitant du bon niveau de consultations tenues régulièrement entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays, M. Medina a "exprimé   sa volonté d'œuvrer davantage pour le développement de ces relations à l'avenir". 
A rappeler que l'Algérie prend part à la foire internationale du livre de La Havane qui s'étalera jusqu'au 17 février avec une délégation composée d'écrivains, d'artistes et de cinématographes qui animeront des conférences littéraires et des projections de films et d'autres activités culturelles. Le Salon du livre de La Havane, qui constitue une occasion pour le renforcement du partenariat culturel entre les deux pays, dédiera une soirée à la culture algérienne tout en invitant cinq écrivains algériens, ce qui reflète les relations solides liant les deux pays.
Il y a lieu de noter que dans la délégation algérienne figure des auteurs qui animeront des conférences thématiques sur la dynamique culturelle en Algérie. Des journées culturelles et artistiques algériennes seront organisées en marge de cette manifestation et ce dans la perspective de véhiculer l’image et les traditions algériennes. En marge de cette manifestation annuelle une «exposition photos sur le patrimoine culturel et le paysage algérien sera programmée», indique le ministère de la Culture. Pas moins de quatre films longs métrages algériens seront projetés à cette occasion, il s’agit de Jusqu’à la fin des temps de Yasmine Chouikh, Zabana de Saïd Ould Khelifa, et Yemma de Djamila Sahraoui ainsi que Parfums d’Alger de Rachid Belhadj. Par ailleurs «une soirée artistique algérienne sera animée par l’orchestre symphonique de Cuba sous la direction du maestro Amine Kouider, chef de l’orchestre symphonique de l’Opéra d’Alger».
Enfin, il y a lieu de noter que le ministère cubain de la Culture a pris en charge la traduction en langue espagnole de 21 ouvrages d’auteurs algériens de renom (exposés durant cette foire du livre) ainsi que le sous-titrage des quatre longs métrages algériens qui seront projetés à cette occasion. 
 R. C.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions