jeudi 18 avril 2019 18:18:40

En janvier dernier à Mascara : 56 accidents de la circulation

Le service de wilaya de la sécurité publique relevant de la sûreté de wilaya de Mascara a enregistré, durant le mois de janvier 2019 dernier, 56 accidents corporels de la circulation sur le tissu urbain, ayant entraîné la mort d’une personne et causé des blessures plus ou moins graves à 64 autres, contre 46 accidents enregistrés durant la même période de l’année 2018, ayant entraîné la mort d’une personne et causé des blessures à 51 autres.

PUBLIE LE : 06-02-2019 | 0:00
D.R

Le service de wilaya de la sécurité publique relevant de la sûreté de wilaya de Mascara a enregistré, durant le mois de janvier 2019 dernier, 56 accidents corporels de la circulation sur le tissu urbain, ayant entraîné la mort d’une personne et causé des blessures plus ou moins graves à  64 autres, contre 46 accidents enregistrés durant la même période de l’année 2018, ayant entraîné la mort d’une personne et causé des blessures à 51 autres. On constate ainsi une hausse dans le nombre d’accidents durant le mois de janvier de l’année en cours, de l’ordre de 10 cas, et dans le nombre de blessés, avec 13 cas. Le chef de la cellule de communication de la sûreté de wilaya indique que les conducteurs sont à l’origine de 37 accidents, dont 10 motocyclistes. Les causes des accidents varient entre non-respect de la limitation de vitesse et de la signalisation, le refus de priorité, les dépassements dangereux. D’autre part, 19 cas aussi incombent aux piétons, dont 10 pour inattention, lors de la traversée de la route, et 4 cas de jeu au milieu de la route de la part des enfants. Il est à signaler que 13 conducteurs titulaires de permis depuis moins de 2 ans sont impliqués dans ces accidents, 17 autres n’atteignant pas les 5 ans, 13 cas de titulaires de permis entre 5 et 8 ans. Le service a aussi enregistré 28 cas titulaires de permis de conduire de plus de 8 ans et un seul cas de non titulaire de permis de conduire. Pour ces raisons, la Direction générale de la Sûreté nationale poursuit ses efforts, en vue de réduire à néant les accidents en encrant une culture du respect du code de la route, à travers les mesures de répression à l’encontre des contrevenants, notamment les auteurs d’excès de vitesses dans le tissu urbain
A. Ghomchi
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions