mercredi 24 avril 2019 05:57:30

Nouvelles de Mascara, Conseil de wilaya : Le dossier du logement en débat

Journée de littérature nationale : La poésie à l’honneur

PUBLIE LE : 30-01-2019 | 0:00
D.R

Le conseil de wilaya, tenu dimanche dernier au palais des Congrès, avait pour ordre du jour le dossier du logement. Le directeur du logement a présenté un bilan sur la situation d’une manière générale, suivi par le directeur de l’OPGI, ce dernier avançant que 4.000 logements sociaux seront attribués cette année, dont 1.337 à Mascara et 931 à Mohammadia.

Le wali a exigé pour cela un planning de réception des logements achevés pour pouvoir gérer leur attribution. Pour le logement rural, les citoyens qui n’ont pas encore entamé les travaux verront leurs arrêtés annulés et attribués à d’autres qui sont dans le besoin. Pour ce qui est du logement AADL, ils doivent être livrés au cours du premier semestre, conformément à l’instruction du ministre, et les APC veulent bénéficier de logements de tout type. Les aides à l’habitat rural sont de l’ordre de 4.137 en cours de réalisation auxquelles s’ajoutent plus de 1.150 autres aides au titre de l’année 2019. S’agissant des logements AADL, au nombre de 6.765 unités, 1.500 unités de LPA pour l’année écoulée et 1.000 autres logements dans le même segment pour 2019. Dans le but de résorber l’habitat précaire, la wilaya a bénéficié d’un important programme ayant trait à la construction de logements en milieu rural, qui a été victime de destruction de centaines d’habitations, particulièrement au cours de la décennie noire. La sécurité rétablie, ces ruraux ont manifesté le souhait de retourner dans leurs douars et travailler la terre de leurs ancêtres qui reste leur seule source de revenus.
     Les services concernés ont été instruits impérativement de raccorder ces unités d’habitation aux réseaux divers avant leur livraison. Les différents intervenants dans la réalisation des LPA doivent terminer ce programme dans les délais impartis. Les programmes de logements inscrits sur le territoire de la wilaya, les procédures et travaux les concernant, en respectant le code des marchés publics, les normes et les techniques usitées, avec le choix des entreprises en mesure de réaliser ces travaux, des points essentiels sur lesquels le premier responsable de la wilaya a longuement insisté au cours de cette importante réunion afin de booster le rythme de réalisation des projets de relogement et d’habitat dans la cité de l’Émir.

--------------------

ADE
Les factures d’eau par Sms

L’Algérienne des eaux, de Mascara, innove en lançant l’envoi des factures d’eau par SMS. Pour en bénéficier, il suffit de se présenter au niveau des agences commerciales afin d’enregistrer son numéro de mobile. L’agence invite donc ses clients à profiter de ce service gratuit qui les tiendra également informés de ses activités.

--------------------

Journée de littérature nationale
La poésie à l’honneur

La direction de la culture a organisée deux jours durant les premières journées de littérature nationale sur le thème «De l’arbre Ederdara à la nation... Poésie de l’Émir».
La première journée a vu l’intervention de nombreux professeurs, personnalités et poètes de renom, tel le professeur Slimane Djouadi. Les quatre séances étaient animées durant ces poésiades par un groupe de dix poètes sur le thème «Le rôle de la société dans la promotion de l’industrie culturelle». Des innovateurs dans la poésie se sont succédé à la tribune pour dévoiler leurs productions.
À l’issue de ces deux journées les participants ont convenu de recommandations tels l’officialisation des journées littéraires annuelles dans d’autres éditions et sous un autre sigle ; la tenue des journées littéraires dans des éditions maghrébine et internationale ; le regroupement des œuvres littéraires ; l’intégration des visites de monuments historique ; l’encouragement par des coordinations entre les institutions ; la participation des médias, presse écrite et audiovisuelle ainsi que l’organisation de Salons du livre en parallèle avec les premières littéraires. Dans son allocution de clôture, le directeur de la culture de wilaya a mis en exergue les efforts des organisateurs, appelant à l’élargissement à d’autres activités telles que le théâtre et le cinéma. En un temps où la parole déborde et éructe, abondante, volubile, à une époque où les réseaux sociaux frémissent et résonnent de propos débridés, il semble opportun de remettre la poésie à l’honneur. La poésie est une recherche de beauté et d’harmonie musicale. «La concision, la retenue, la condensation, la cristallisation, toute une lignée de poètes diamantaires nous ont offert des joyaux», nous dit ce poète qui, ajoute-t-il, est à l’inverse du discours et du bavardage. On peut la définir comme une pensée profonde venue de l’âme. Un genre littéraire qui, dès les origines, associé à la musique, doit être longuement maturé, réfléchi. Là poésie nous ramène à l’essentiel : elle dit la vie, ses blessures, ses beautés, sa fragilité. Elle peut dénoncer, vitupérer, s’insurger contre les injustices et les détresses humaines. Des paroles sensées qui en disent long sur la portée culturelle, sociétale et harmonieuse de la beauté des mots et des lettres.

--------------------

Sécurité publique
1.553 motocycles  au parc APC en 2018

Les services de police de la sécurité publique de la Sûreté de wilaya ont saisi 1.553 motocycles, en 2018. Le chef de la cellule de communication et des relations publiques a indiqué que les services de la Sûreté de wilaya se focalisent dans leurs opérations sur la lutte contre les comportements négatifs et toutes formes de troubles causés et autres manœuvres dangereuses par les motocyclistes, qui ont entraîné des accidents corporels. Par le biais de ces mesures, les éléments des brigades de circulation routière relevant du service de wilaya de la Sécurité publique ont immobilisé 1.553 motos.

--------------------

Sensibilisation contre la consommation des psychotropes
La sûreté de Wilaya auprès des stagiaires de l’INSFP

Dans le cadre du programme de sensibilisation sur les dangers de la consommation des substances psychotropes, les services de la Sûreté de wilaya ont animé une conférence au profit des stagiaires de l’Institut National Spécialisé dans la Formation Professionnelle de Mascara. Le chef du bureau de Communication et des Relations publiques a animé une conférence au cours de laquelle des explications ont été fournies sur les dangers de la consommation des stupéfiants et psychotropes, à travers l’exposition d’un film documentaire démontrant les effets de ces substances toxiques sur les consommateurs, ainsi que les raisons conduisant à l’addiction par la catégorie des adolescents, particulièrement en milieu scolaire. Les cadres de la police ont expliqué les différents effets et risques des drogues sur la santé physique et psychologique. La conférence a été clôturée par des conseils et orientations divers, à savoir occuper le temps libre avec des activités utiles telles que le sport, et éviter la mauvaise compagnie pour ne pas tomber dans le piège des drogues.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions