samedi 17 aot 2019 18:32:00

Nouvelles de Tizi Ouzou, SDF : Un programme de solidarité

Direction de l’action sociale : Au service des démunis

PUBLIE LE : 28-01-2019 | 23:00
D.R

Page animée par Belkacem Adrar

Un programme de solidarité a été mis en place pour la prise en charge des personnes sans abris au niveau de  Tizi Ouzou, durant cette saison de grand froid, nous a fait savoir, hier, le directeur local de l’action sociale et de la solidarité, Achour Mehanni.

Ce programme concernera vingt-trois personnes sans domicile fixe (SDF) dont 13 femmes qui ont été identifiées et recensées à ce jour, a indiqué le DASS, tout en précisant que ces SDF identifiés sont désormais pris en charge depuis le lancement de ce programme d’action de solidarité, le 12 décembre dernier, et qui s’étalera jusqu’à la fin de saison hivernale. Ce dispositif de solidarité avec ces personnes sans abris a été mis en place par la wilaya de Tizi-Ouzou dans le cadre d’une commission de wilaya, présidée par le wali, et qui regroupe la direction de l’action sociale et de la solidarité, de la sûreté de wilaya, de la gendarmerie nationale, de la santé, de la protection civile, le Croissant-Rouge Algérien et les scouts musulmans algériens, a indiqué Achour Mehanni.
Les sorties nocturnes effectuées dans le cadre de cette mission, soit 41, ont permis, selon le directeur de l'action sociale et de la solidarité de la wilaya de Tizi Ouzou, de venir en aide à vingt-trois personnes SDF, dont  13 femmes, 09 hommes et 01 enfant, qui sont prises en charge en matière d’hébergement au niveau de structure d’accueil relevant du secteur de la solidarité nationale, affecté provisoirement pour la prise en charge des SDF durant cette période hivernale, situé au lieudit les « chaâbane », à la sortie de la ville de Tizi-Ouzou. D’une capacité d’accueil de 40 places, ce centre d’accueil provisoire des SDF est doté de tous les moyens nécessaires à l’accueil et hébergement des ces personnes en situation de détresse, à savoir les lits de camp, matelas, couvertures, couettes …, a encore assuré notre interlocuteur, en précisant que le centre a subi des travaux de réhabilitation et d’aménagement qui ont effectués en collaboration avec les services de la commune de Tizi-Ouzou. Des repas chauds, des couvertures et effets vestimentaires ont été également distribués à cette catégorie de personnes vulnérables, selon le responsable local de l’action sociale et de la solidarité. Il est à signaler que dans le cadre de la médiation sociale et familiale et prise en charge institutionnelle, deux personnes âgées identifiées lors de ces sorties nocturnes sont placées au niveau du Foyer pour personnes âgées de Boukhalfa, une autre transférée au niveau de Diar Rahma de Boumerdès, en coordination avec les services de la DASS de Boumerdès, et une autre personne a fait objet d'une réinsertion familiale par les services de la DASS de Tizi-Ouzou, a, par ailleurs, relevé Achour Mehanni. En plus de leur prise en charge sur le plan d’hébergement, nourriture et vêtements, ces SDF recensés et identifiés bénéficient également des soins médicaux dans les structures de santé avant leur transfert au niveau dudit centre d’accueil.  A noter que cette action de solidarité se poursuivra tout au long de la saison hivernale, notamment durant cette période de froid glacial, à raison de deux sorties par semaine, dimanche et mercredi, à partir de 19h30. Cette louable action de solidarité se déroule dans de bonnes conditions avec la participation active des différents partenaires sociaux, membres de la commission de wilaya (représentants des différents secteurs concernés), a rassuré notre interlocuteur. En plus de cette attention particulière que leur porte l’autorité de wilaya par le biais de la DASS et ses partenaires, le peu de sans domicile fixe que compte la wilaya de Tizi-Ouzou a bénéficié aussi d’une solidarité agissante et permanente du mouvement associatif qui se mobilise pendant les périodes de froid et de neige pour leur prêter aide et assistance et atténuer ainsi, un tant soit peu, de leur souffrance qui n’est pas seulement physique mais aussi morale de fait de leur séparation avec leur famille.

------------------------

Direction de l’action sociale
Au service des démunis

Une caravane de solidarité avec les familles et personnes démunies a été lancée ces jours-ci à Tizi-Ouzou par la direction locale de l’action sociale et de la solidarité (DASS) et la participation de six cellules de proximité et de solidarité, apprend-on du premier responsable de cette dernière, Achour Mehanni. Cette caravane sillonne les communes les plus enclavées de la wilaya afin de recenser les familles démunies d’abord et de leur venir en aide  ensuite, a indiqué Achour Mehanni, en précisant qu’une dizaine de commune ont été déjà sillonnées par cette caravane, notamment Mekira, Zekri, Akbil, Ait Yahia Moussa, Ait Boumehdi, Akerrou, Ait Khellili, Ait Mahmoud… La mission de cette caravane de solidarité consiste en la distribution des denrées alimentaires, des effets vestimentaires, des matelas, couettes et autres au profit des familles démunies visitées. Elle consiste aussi en la remise des matelas orthopédiques et autres appareillages orthopédiques au profit des personnes handicapées dans le besoin. Près de 117 familles recensées au niveau des communes enclavées visitées par la caravane ont bénéficié de ces aides de différentes natures, a souligné le DASS, en précisant que ces aides sont remises à domicile aux concernés. Le lancement de cette caravane en cette période de tempête, de pluie et de neige est placé sous l’égide du ministère de tutelle et en collaboration avec le mouvement associatif activant dans le domaine humanitaire. Six cellules de proximité et de solidarité, à savoir celles d’Azazga, M’kira, Akbil, Azeffoun, Ait Boumehdi et Béni Douala, participent à cette action de solidarité avec les familles démunies de la wilaya de Tizi-Ouzou qui se poursuit toujours.

------------------------

Université
Encourager la création des entreprises

Dans le cadre de la convention cadre signée entre le ministère du Travail et le celui de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, une convention d'exécution entre l'université  Mouloud-Mammeri et la Direction de l'emploi a été paraphée hier avec l'installation du comité local mixte pour la promotion de la micro-entreprise et la relance des activités de la maison de l'entreprenariat. Ce comité local mixte, installé pour l’exécution de cette convention de partenariat, est  composé des représentants de l’UMMTO, de la direction de l'emploi et de l'antenne locale  de l'Agence nationale de soutien à l'emploi des Jeunes (ANSEJ). La signature de cette convention vise à offrir un maximum d'opportunités d'emploi et d'avenir pour les étudiants en fin d'études, a indiqué le premier responsable de l’UMMTO, le professeur Ahmed Tessa, tout en mettant en exergue l'importance de ce genre de conventions pour l’université de Tizi-Ouzou qui a décidé de s’ouvrir sur son environnement extérieur. Dans ce cadre, l’UMMTO a paraphé depuis 2017 à ce jour une cinquantaine de conventions avec de différents partenaires, a encore fait savoir le recteur. Cette première convention pour cette année 2019 sera mise en œuvre par un comité mixte qui se chargera de l'évaluation de l'état d'avancement de l’application sur le terrain des accords de partenariat conclus  entre les établissements universitaires et l'ANSEJ et l'élaboration d’un plan d'action annuel pour les maisons de entrepreneuriat. La maison de l'entrepreneuriat de l'université de Tizi-Ouzou a organisé, depuis sa mise en place à ce jour, 11 sessions de formation au profit des étudiants en fin de cycle, en attendant la mise en place de l'incubateur prévu la fin de ce mois de janvier, a-t-on rappelé en marge de la signature de cette convention qui vise, par ailleurs, à encourager les étudiants à créer leur propres micro-entreprises et à devenir entrepreneurs, créateurs de richesse et d’emploi au lieu de postuler et attendre  un poste d’emploi qui tarderait à venir.

------------------------

Non-respect des mesures de prévention
Une personne tuée par le monoxyde du carbone

Le monoxyde du carbone a encore sévi en cette période de froid glacial à Tizi-Ouzou où les services de la protection civile ont enregistré, au courant de ces dernières 24 heures, trois victimes de ce redoutable tueur silencieux,  dont l’une est malheureusement décédée et deux autres sauvées. Selon un communiqué rendu public hier par la cellule de communication de la protection civile de Tizi-Ouzou, les pompiers de l’unité d’Azazga sont intervenus, dimanche dernier, pour l’évacuation d’une personne âgée de 64 ans, retrouvée morte asphyxiée par le monoxyde du carbone émanant d’un chauffage à gaz naturel au village Cheurfa, dans la commune d’Azazga. La victime du sexe masculin  était retrouvée allongée par terre dans le salon de son domicile, près d’un chauffage à gaz naturel allumé, selon les indications fournies par la même source. Hier, se sont les éléments de la protection civile de l’unité principale de la ville de Tizi-Ouzou qui ont été appelés pour l’évacuation de deux femmes incommodées par le monoxyde du carbone émanant également d’un chauffage à gaz naturel, à l’intérieur d’un appartement de la même ville. Les deux femmes sauvées de ce tueur silencieux, âgées respectivement de 32 et 56 ans, ont été évacuées vers le CHU Nedir-Mohamed de la ville des genêts. En vue de sauver les vies humaines, la direction locale de la protection civile a rappelé les mesures de prévention à prendre impérativement pour éviter les intoxications par le monoxyde du carbone, à savoir  la vérification des bouches d’aération, des conduite de gaz et des conduites d'évacuation des gaz brûlés ainsi que les appareilles de chauffage par un agent spécialisé. En dépit de l’organisation de plusieurs campagnes de sensibilisation sur les dangers de l’utilisation du gaz naturel par les directions locales de la protection et de la distribution du gaz et d’électricité, le monoxyde du carbone continue de sévir et de faire des victimes à chaque saison de froid. Le non-respect des mesures de prévention, sans cesse rappelées par ces deux directions, est la principale cause de cette intoxication par le monoxyde du carbone et autres dangers liés à l’utilisation du gaz.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions