jeudi 17 janvier 2019 16:29:49

Djelfa : L’attachement aux racines

Des associations des wilayas de Khenchela et de Boumerdès ont effectué hier une halte culturelle à Djelfa pour faire montre de leur patrimoine ancestral, dans le cadre des festivités du nouvel an amazigh 2969.

PUBLIE LE : 13-01-2019 | 0:00
D.R

Des associations des wilayas de Khenchela et de Boumerdès ont effectué hier une halte culturelle à Djelfa pour faire montre de leur patrimoine ancestral, dans le cadre des festivités du nouvel an amazigh 2969. Le patrimoine amazigh de ces deux wilayas s’est en effet invité chez les Ouled Nail, précisément au théâtre régional Ahmed-Ben-Bouzid, où des expositions mettant en exergue les us et traditions de ces deux régions, concernant leur art culinaire, leurs habits traditionnels, leurs bijoux et leur folklore, ont été organisées au plus grand plaisir du public de la ville de Djelfa. Les autorités locales ont, à cette occasion, procédé au lancement officiel des festivités de Yennayer à Djelfa, qui se poursuivront une semaine durant, avec la participation de nombreuses wilayas, dont Bejaia, Tizi-Ouzou, Souk Ahras et Ghardaïa, appelées, chacune à sa façon, à faire la promotion de son patrimoine ancestral respectif. Un public des grands jours était présent à cette exposition qui reflète l’attachement des enfants de ce pays à leurs racines et à leur identité plusieurs fois séculaire. La semaine du patrimoine amazigh offre au public djelfaoui des galas artistiques, des déclamations poétiques et des exhibitions folkloriques portés au programme de la manifestation, qui prévoit également d’élargir ces activités à de nombreuses communes afin de faire profiter le plus grand nombre possible d'habitants de la région à la fête de Yennayer.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions