mercredi 16 janvier 2019 14:22:51

Grand marché de Yennayer : Sous le signe de la préservation du terroir

Le grand marché de Yennayer a été lancé hier, par le ministre de l'Agriculture du Développement durable et de la Pêche, en présence du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh et du secrétaire général de l'UGTA, M. Abdelmadjid Sidi-Saïd.

PUBLIE LE : 10-01-2019 | 0:00
D.R


Le grand marché de Yennayer a été lancé hier, par le ministre de l'Agriculture du Développement durable et de la Pêche, en présence du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh et du secrétaire général de l'UGTA, M. Abdelmadjid Sidi-Saïd. Cette manifestation qui se déroule du 9 au 12 janvier 2019, à la ferme pédagogique de Zéralda (Alger) a été initiée dans le cadre de la 9e édition de l'exposition-vente des produits du terroir. Accompagné d’une importante délégation de son département et de représentants des collectivités locales, M. Bouazghi a fait une tournée des stands où il s'est longuement, entretenu avec les exposants des différents étals, tout aussi colorés et garnis les uns que les autres. Épices, Miels, confitures artisanales, céréales, huiles d'olives et légumes bio ont fait le bonheur de l'ensemble des visiteurs conviés à cette manifestation à dimension culturelle sociale et commerciale, à laquelle ont participé notamment, la Direction de services agricoles (DSA) et la Chambre de l’artisanat et des métiers (CAM) d’Alger.
 S'exprimant à cette occasion le ministre a souhaité à l'ensemble des Algériens un très bon «Assegas amegaz» pour l'année 2069 soulignant, par ailleurs, que cette manifestation festive s'inscrit pleinement dans la célébration de Yennayer. «Ce jour est très important pour notre histoire ainsi que pour notre civilisation», a-t-il fait savoir avant d'ajouter que cette journée, a, grâce au Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, «retrouvé la place qui lui sied». Le ministre a loué, par ailleurs, les vertus de la diversité culturelle dont jouit l’Algérie, soulignant que cette diversité «fait la force et est derrière l’union des rangs». M. Bouazghi a, notamment, mis en exergue le fait que ce marché est l'occasion de valoriser les produits du terroir. «Pas moins de 90 exposants provenant de 30 wilayas sont aujourd'hui, présents parmi nous», s'est-il réjoui avant d'indiquer, dans la foulée, que, «la grande variété des produits nationaux présentés par ces exposants témoigne de la grande diversité de notre territoire». Le premier responsable du secteur de l'agriculture a, d'autre part, indiqué que son département a labellisé trois produits que sont la Deglet Nour de Tolga, la figue de Maouche et l'olive de Sig. «Plus de 60 produits sont éligibles, au niveau de l'ensemble du pays, à la labellisation», a-t-il affirmé. Et de conclure, ses propos en révélant que son département vise à travers la promotion du produit national, à revitaliser les zones rurales, rendre compétitifs ces produits locaux à l'exportation et préserver notre riche patrimoine. Enfin, il convient de signaler que dans le cadre de cette expo-vente, un concours du meilleur couscous sera organisée, ce vendredi, afin de départager 16 professionnels du domaine. Une autre initiative permettant par ce biais, de préserver encore plus, le patrimoine culinaire algérien ancestral. Au-delà de l’aspect commercial, ce grand marché qui promet de drainer grand monde, constitue aussi, une occasion d'échange entre différents artisans participants et une étape pour mettre en valeur le patrimoine créatif de chaque région du pays à travers la célébration de Yennayer.
    Sami Kaidi

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions