mercredi 16 janvier 2019 14:22:59

Produits de la ruche : L’or sucré pour se soigner

Un remède pas comme les autres

PUBLIE LE : 10-01-2019 | 0:00
D.R

Le miel, a été, au fil des temps, plus qu’une histoire de goût sucré. Ce dérivé, produit par les abeilles, s’est toujours en effet distingué, par ses valeurs nutritionnelles et ses propriétés thérapeutiques qui font de lui la substance miracle, voire l’antidote pour soigner beaucoup de maladies ou tout simplement booster notre immunité notamment durant la saison hivernale. Qui d’entre-nous, n’a pas eu recours au miel, qui pour calmer une toux, qui, pour traiter des hémorroïdes ou des cicatrices rebelles? Beaucoup répondront, sans l’ombre d’un doute, par l’affirmative. Mieux encore, le progrès enregistré, dans le domaine de la médecine n’a pas réussi, à détrôner le miel, comme produit incontournable, dans notre cuisine, «pardi», dans notre pharmacie ancestrale qui regorge de richesses naturelles qui ont prouvé leur efficacité.  Bien au contraire, il ne se passe pas un jour sans que l’on entende qu’une étude, une fois de plus, a confirmé, l’efficacité de ce produit et ses utilisations spectaculaires pour la santé, et ce dans la composition des cosmétiques aussi. C’est une réalité aujourd’hui que de dire que ce produit n’a jamais perdu de son aura, de l’allié santé, pour la famille algérienne qui n’est pas prête à renoncer  à la précieuse substance. Ce n’est certainement pas l’envolée des prix de celui-ci qui dissuadera les pro-naturels à se tourner vers des compositions chimiques.  La   grande bataille des prix, qui tirent sur les ficelles, apiculteurs et spéculateurs de tous bords,  a du mal à créer un fossé, entre l’Algérien et le miel, très prisé, en raison de sa richesse en vitamine C, B1 et B2, en enzymes, en minéraux et bien sûr, en eau.

Un remède pas comme les autres

 L’or sucré utilisé par nos aïeux et ressuscité désormais par tous et même les recherches récentes en médecine, continue à faire partie de  nos astuces pour se remettre sur pied, dans d’autres cas pour avoir la pêche. La rareté de ce dernier, résultante logique du recul du nombre de ruches, chez-nous, comparées aux années passées —preuve en est le coût d’un kilo de miel avoisinant les 5.000 DA— n’a nullement influencé nos comportements vis-à-vis de ce produit succulent. Certes, on achète moins qu’avant, en plus petites quantités, mais une chose est cependant sûre : rien ne pourra rompre cette étroite relation qui existe entre la mère (chef de famille) et le miel, en tant que remède, aux effets rapides, à instantanés, loin du cercle vicieux des médecins/officines qui n’en finit pas plus particulièrement en cette saison froide et pluvieuse. Avec ses saveurs, ses textures et ses couleurs, il est vivement recommandé pour passer un hiver, sans couacs. C’est du moins ce que pensent les amateurs de la « touche » de grand-mère qui ne foirent jamais. Khalti Fettouma,  qui a dépassé les soixante-dix ans, parle avec  ferveur des bienfaits du miel qui reste tout simplement irremplaçable. «Ma mère et mes grands-mères ont semé en moi, depuis mon jeune âge, la culture de se soigner par le miel et à ce jour je n’ai pas dévié de ce chemin », dira-t-elle. Et d’ajouter : «J’ai transmis cette culture à mes enfants et mes petits enfants et j’en suis fière »   Mohamed, herboriste qui expose dans son petit local, une variété de miel d’eucalyptus,  d’oranger, de forêts et autres, soulignera que le miel a été cité dans le coran, plusieurs fois et cela suffit pour  confirmer les bienfaits du miel.  « On n’achète pas de grandes quantités certes, vu le prix de ce dernier qui est monté en flèche, mais il reste très sollicité», estimera-t-il.
 Aujourd’hui, le miel reste imperturbable et résiste même à l’avancée de la médecine qui ouvre de nouvelles perspectives pour se soigner.
Samia D.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions