jeudi 17 janvier 2019 21:22:14

Equitation : Nouveau DTN

La Fédération équestre algérienne (FEA) a engagé le technicien Lyamine Benseghier à la tête de sa Direction technique nationale (DTN), poste vacant depuis longtemps, afin de mettre en oeuvre une politique sportive en concordance avec la stratégie générale de l'instance fédérale.

PUBLIE LE : 10-01-2019 | 0:00
D.R

  La Fédération équestre algérienne (FEA) a engagé le technicien Lyamine Benseghier à la tête de sa Direction technique nationale (DTN), poste vacant depuis longtemps, afin de mettre en oeuvre une politique sportive en concordance avec la stratégie générale de   l'instance fédérale. «On vient de me confier le poste de DTN à la Fédération équestre algérienne. Je vais d'abord m'imprégner de la discipline puis élaborer un plan de travail bien défini pour essayer de booster l'équitation en   Algérie, en fonction des directives de l'équipe dirigeante», a indiqué Benseghier mardi à l'APS. Ancien volleyeur et diplômé de l'ex-ISTS (actuellement Ecole supérieure des sciences et de la technologie du sport) de Dély-Ibrahim (Alger), promotion 1988, Lyamine Benseghier a occupé plusieurs postes à   responsabilité durant sa carrière, notamment dans la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB) où il était directeur des équipes nationales (DEN), puis DTN-adjoint chargé du beach-volley, avant de démissionner au cours de l'année 2018, dénonçant un "manque de considération et de soutien de certains membres de l'instance à cette discipline sportive".  "Je suis un technicien et je peux évoluer et travailler dans n'importe quelle spécialité sportive. L'essentiel est que je dois composer avec les enjeux sportifs de la discipline. J'essayerai de coordonner l’action de l’ensemble du personnel technique de la DTN et contribuer à la définition de la politique fédérale, en assurer l’application et en évaluer les résultats", a expliqué le responsable. Parmi les priorités des DTN de toutes les fédérations, figurent, entre   autres, la formation et le perfectionnement des cadres, la coordination des actions ainsi que la cohérence des projets sportifs de la fédération avec les orientations du ministère de la Jeunesse et des Sports. La durée de prise en main d'un directeur technique national dans une fédération n'est pas déterminée dans le temps.   "J'espère trouver les conditions de travail nécessaires pour faire de bonnes choses. Ma tâche ne sera pas de tout repos, mais avec le soutien du président de la fédération et des membres de son bureau, tout ira pour le   mieux», a conclu Benseghier.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions