Dans la lucarne : Village Moussa veut la réconciliation

Après les 1/16es de finale de la Coupe d’Algérie, il faut dire que tout ne s’est pas déroulé comme on l’avait souhaité.
PUBLIE LE : 10-01-2019 | 0:00

Après les 1/16es de finale de la Coupe d’Algérie, il faut dire que tout ne s’est pas déroulé comme on l’avait souhaité. C’est vrai qu’il y avait quelques affiches assez alléchantes mais aussi un match qui ne s’est pas joué. Il ne le sera que le 15 janvier courant à Bousaâda entre l’abs et l’ESS. Les amateurs de beau jeu, faut-il le rappeler, ont en vu des «vertes et des pas mûres», notamment les joueurs et les supporters du MCA au stade de Jijel. Une fois n’est pas coutume, ce stade avait fait le plein de supporters venus d’horizons divers et notamment de la ville de Jijel  et ses environs. Il faisait beau ce jour, et le public était enthousiaste, même les fans du MCA. Toutefois, durant le déroulement du match tout s’est précipité, notamment après que l’équipe « visiteuse » ait inscrit la bagatelle de trois buts en moins d’une demi-heure de jeu. Des dépassements inqualifiables avaient fait leur apparition. Il y eut des blessés parmi le service d’ordre et aussi les supporters, une vague de violence rejetée cependant en masse par tous les supporters qui privilégient le beau jeu et le spectacle fait de prouesses techniques et autres beaux gestes. Il faut garder en tête que ce mauvais épisode avait mis tout le monde en émoi. Car, on en a marre d’assister à ces scènes de deuil et de sang ! On préfère plutôt des choses belles, féériques comme la Coupe d’Algérie avait l’habitude de nous apporter dans tous nos stades. C’est vrai qu’on parlait de ce qui s’était passé des semaines durant. On peut dire que finalement, il y avait eu un répondant des plus flatteurs du fait que les jeunes des villages limitrophes et de la ville de Jijel où ce stade est situé, réputés par leur hospitalité et aussi leur grande gentillesse. Une prise de conscience dans le bon sens du terme : des jeunes de tout âge se sont réunis pour tenter de redonner au stade sa splendeur d’antan. Munis de munis de matériel des plus hétéroclites, balais, pelles et sachets pour ramasser tous les gravats  encombrant l’intérieur du stade qui était, faut-il le permettre en exergue, dans un « piteux état ». Il faut admettre que ce geste ne peut  que  montrer la bonne volonté des jeunes de cette wilaya du pays, sachant bien que ce stade leur appartient et qu’ils reviendront au même endroit dès la journée prochaine du championnat de la division amateur où joue leur équipe favorite. Animés d’une solidarité exemplaire, ils ont ramassé tous les détritus remettant les gradins, la pelouse et l’extérieur de leur enceinte sportive dans un état qui ne peut que rendre fier tous les habitants de Jijel. La «cerise sur le gâteau», c’est que les habitants de cette ville n’ont pas manqué de se réconcilier avec leurs homologues du MCA, puisqu’ils ont tout simplement demandé pardon à ses fans, très sportifs au demeurant. Ce geste des habitants et surtout des jeunes de la ville est considéré comme une très bonne chose qu’il faut encourager.   On aimerait bien que tous les fans des quatre coins du pays aient cette même prise de conscience qui ne peut qu’être profitable pour tous et un moyen approprié pour lutter contre le violence « galopante».                 
Hamid Gharbi
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com