mercredi 16 janvier 2019 14:28:47

Lutte contre le terrorisme en Tunisie : Mise en place d’une force sécuritaire

Les autorités tunisiennes ont lancé une nouvelle approche sécuritaire pour lutter contre le terrorisme au moment où les groupes armés tendent de plus en plus à changer de tactiques modifiant leurs plans d'attentats, a indiqué le ministre tunisien de l'Intérieur, Hichem Fourati.

PUBLIE LE : 09-01-2019 | 0:00
D.R

Les autorités tunisiennes ont lancé une nouvelle approche sécuritaire pour lutter contre le terrorisme au moment où les groupes armés tendent de plus en plus à changer de tactiques modifiant leurs plans d'attentats, a indiqué le ministre tunisien de l'Intérieur, Hichem Fourati. A l'issue d'une audition à huis-clos à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP, Parlement tunisien), M. Fourati, cité hier par l'agence TAP, a expliqué, lors d'un point de presse, qu'il s'agit d'une nouvelle "feuille de route sécuritaire" qui démarrera dans la province de Kasserine (centre-ouest) avant de la généraliser dans les 23 provinces restantes du pays. "Le ministère de l'Intérieur a commencé à mettre en œuvre un nouveau plan de sécurité antiterroriste dans la province de Kasserine, qui sera progressivement répandu dans les provinces frontalières dont Jendouba et Le-Kef (nord-ouest)", a souligné le ministre. Selon lui, le nouveau plan sécuritaire "vise à unir les efforts des forces sécuritaires sur le terrain en matière de lutte contre le terrorisme et à améliorer leurs capacités de renseignements pour ainsi garantir une intervention plus efficace tout en mettant à leur disposition toute la logistique et les équipements adéquats". Dans ce sens, une nouvelle "force sécuritaire mixte" (police et Garde nationale) exercera exclusivement dans le domaine de la lutte anti-terroriste, dont les membres seront hautement qualifiés pour de telles missions. "Cette unité mixte aura plein droit à exercer sa mission librement et indépendamment des ordres hiérarchiques de la province concernée", a poursuivi le ministre de l'Intérieur. D'après M. Fourati, "les groupes terroristes ont délibérément modifié leurs plans et tendent de plus en plus à de nouveaux moyens d'induire les forces de sécurité en erreur notamment via l'activation de cellules dormantes à travers le pays, orchestrées par des individus non-identifiés et non-reconnus auprès des autorités sécuritaires".

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions