Relance de l’UMA : TAJ salue l’initiative de l’Algérie

Dans un communiqué final sanctionnant sa première session ordinaire, le Conseil national du parti Tajamoue Amal el Djazaïr a exprimé sa satisfaction quant «à l’initiative prise par l’Etat algérien sous la direction éclairée du Président de la République pour la relance de l’Union du Maghreb arabe, la qualifiant de choix stratégique et de revendication populaire, à même de permettre aux pays maghrébins de défendre leurs intérêts communs et de faire face aux enjeux croissants, en sus de répondre aux aspirations et espoirs des peuples maghrébins à davantage d’unité, de complémentarité et d’intégrité».
PUBLIE LE : 08-01-2019 | 0:00


Dans un communiqué final sanctionnant sa première session ordinaire, le Conseil national du parti Tajamoue Amal el Djazaïr a exprimé sa satisfaction quant «à l’initiative prise par l’Etat algérien sous la direction éclairée du Président de la République pour la   relance de l’Union du Maghreb arabe, la qualifiant de choix stratégique et de revendication populaire, à même de permettre aux pays maghrébins de défendre leurs intérêts communs et de faire face aux enjeux croissants, en sus de répondre aux aspirations et espoirs des peuples maghrébins à davantage d’unité, de   complémentarité et d’intégrité».
Le Conseil a exprimé, dans ce sens, son appui «aux positions judicieuses et honorables» de la diplomatie algérienne, laquelle a réussi, de par son «efficacité, à s’ériger en référence en termes de règlement des différents conflits internes, régionaux et internationaux», insistant sur «l’engagement constant de la diplomatie algérienne à soutenir les causes justes à travers le monde». L’accent a également été mis sur l’importance de «redoubler d’efforts pour construire une économie nationale, forte, diversifiée et durable».
Après avoir appelé les élus du parti à «honorer leurs promesses vis-à-vis des citoyens», le conseil a réaffirmé sa participation à l’action politique   et à tous les rendez-vous électoraux, plaidant, dans ce sens, pour «la mise en place d’une charte nationale d’éthique visant la moralisation de l’action politique et de la vie publique loin de tout discours creux». La même instance a appelé, à l’occasion de la prochaine présidentielle, le peuple algérien, partis politiques, société civile, personnalités nationales et presse à «faire prévaloir la sagesse loin des intérêts personnels et partisans pour contribuer à l’organisation de ce grand   évènement politique dans un climat serein pour faire face à toute tentative visant à ébranler la stabilité et la sécurité du pays.
Réitérant son appel au Président Bouteflika pour «poursuivre sa mission à la tête du pays en se portant candidat à la présidentielle 2019», le conseil a indiqué qu’il soutiendrait toute décision prise par le chef de   l’Etat à cet effet. Il a, également, salué l’idée d’organiser une conférence pour le consensus national afin de «relever les défis à même d’édifier l’Algérie sous la direction du Président de la République».


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com