mercredi 16 janvier 2019 14:25:54

Il sera inauguré aujourd’hui par le ministre du Commerce : « West Export », arrêt sur la dynamique de diversification

Ce premier Salon régional de la production et de l’export sera inauguré, aujourd’hui, au niveau du Centre des arts et des expositions (Carex) de Koudia (Tlemcen),  par le ministre du Commerce, M. Saïd Djellab.

PUBLIE LE : 08-01-2019 | 0:00
D.R

Ce premier Salon régional de la  production et de l’export  sera inauguré, aujourd’hui, au niveau du Centre des arts et des expositions (Carex) de Koudia (Tlemcen),   par le ministre du Commerce, M. Saïd Djellab.

Organisée, du 8 au 10 janvier, par la Chambre de commerce et d’industrie de la Tafna, cette manifestation économique et commerciale, qui se déroulera en présence des autorités locales, constituera des portes ouvertes sur le produit local et une plateforme pour l’exploration de nouvelles opportunités à l’export. Dans cette optique, le Salon «se veut une réponse pragmatique» aux démarches portant sur «l’amélioration du climat des affaires dans la région», et «s’inscrit, à la fois, dans la continuité des efforts consentis par toutes les parties prenantes intéressées à l’effet de promouvoir le produit de la région ouest du pays, au-delà de ses frontières, en se positionnant sur le marché national et sur de nouveaux marchés, plus particulièrement le marché africain, mais aussi dans la vision globale du gouvernement, qui vise à booster les entreprises algériennes pour développer qualitativement et quantitativement leurs capacités de production pour se substituer aux produits importés». Le premier Salon régional de la production et de l’exportation constituera, dans le cadre de cette approche, «le rendez-vous incontournable des professionnels, pour faire connaître l’offre de la région». Par conséquent, cette première édition de West Export est censée «répondre efficacement aux grands enjeux de développement socio-économique, en offrant des espaces dédiés à la découverte de la variété des produits de la région, à l’échange entre les opérateurs économiques sur les opportunités de partenariat et de prise de part sur le marché local, national et international, au débat sur les obstacles et les alternatives pour viabiliser les opportunités existantes, mais aussi les progrès réalisés, les innovations et les savoir-faire cumulés qui constituent des facteurs clés de succès de toute démarche de progression et de développement». Il s’agit d’une plateforme regroupant tous les secteurs et qui permettra aux entreprises «de prospecter de nouvelles opportunités de rayonnement de leurs produits». Dans cette optique, le Salon est censé mettre en avant les potentialités à l’export de la région et ses perspectives de développement, dans le sillage du plan d’action du gouvernement pour la promotion de la production nationale et la promotion des exportations hors hydrocarbures. Une démarche qui bénéficie de  mesures de soutien initiées par l’État, dans le cadre de la stratégie nationale quinquennale à l’export et qui consiste à développer une économie diversifiée et orientée sur les marchés extérieurs. L’entreprise, qui tend à la révision de l’actuel dispositif d’accompagnement des exportateurs, notamment au plan du financement des opérations d’exportation, ou au plan des procédures bancaires, verse dans cette direction qui consiste à accompagner les opérateurs et à les encourager à aller vers l’exportation. Dans le sillage de ce Salon, qui accueillera des opérateurs des wilayas d’Oran, de Mostaganem, d’Aïn Témouchent et de Sidi Bel-Abbès, selon certaines sources, les organisateurs de cet évènement ont  prévu au programme quatre ateliers d’information dédiés à des thématiques liées justement à l’activité de l’export, à savoir «Innovation et entrepreneuriat comme levier de développement des filières territorialisées à l’export», «Les dispositifs d’appui  institutionnels pour la promotion des exportations», «La sécurisation des paiements à l’international en conformité du respect de la réglementation des changes» et «L’optimisation de la chaîne logistique à l’export». Des rencontres qui permettront aux opérateurs et aux officiels de discuter des contraintes qui persistent encore à ce niveau, et de proposer des solutions adéquates devant soutenir la dynamique à l’export.
D. Akila

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions