jeudi 20 juin 2019 13:22:50

Célébration du nouvel an Amazigh , Alger : morceaux de patrimoine

La deuxième édition de la semaine du patrimoine amazigh et des produits artisanaux a ouvert ses portes dimanche passé au Bastion-23 à l'occasion de la célébration du nouvel an amazigh 2969.

PUBLIE LE : 08-01-2019 | 0:00
D.R

La deuxième édition de la semaine du patrimoine amazigh et des produits artisanaux a ouvert ses portes dimanche passé au Bastion-23 à l'occasion de la célébration du nouvel an amazigh 2969. Organisée par la Direction de la culture de la wilaya d'Alger en coordination avec Bastion 23, le programme de cette semaine comprend des expositions de produits artisanaux amazighs (habits, bijoux, poterie ...) et des activités culturelles (conférences, lectures poétiques et concours), outre un concours de cuisine des traditionnels repas de Yennayer au fil des époques.  Cette manifestation culturelle verra la participation de plus de 20 exposants, venus des différentes régions d'Algérie, notamment Alger, Tizi Ouzou, Touggourt et Bejaia, et ce, afin de présenter des produits correspondants à cet évènement.   La cérémonie d'inauguration, qui s'est déroulée en présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, le wali de la wilaya d'Alger, Abdelkader Zoukh, et des représentants de la direction de la culture de la wilaya d'Alger, a été marquée par une animation d’une troupe folklorique "Idhebalen" qui a interprété des morceaux du patrimoine de la chanson kabyle. Cette manifestation a été une occasion pour les visiteurs de déguster une variété de couscous qui représentent les différentes régions de l'Algérie. 
Dans une allocution à cette occasion, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi a souligné l'importance de telles manifestations culturelles, organisées pour célébrer Yennayer, qui constitueront une occasion pour le peuple de découvrir "son patrimoine, histoire et s'enorgueillir de son identité avec toutes ses dimensions arabe, amazighe et humanitaire...".
Pour sa part, le professeur Mohand Arezki Ferrad a estimé que la célébration de Yennayer est une "occasion de réconciliation avec soi", car cette date nous rappelle notre histoire et civilisation séculaire, rappelant que l'homme occupe cette terre depuis plus de deux millions d'années.
 Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika avait décidé d'instituer le 12 janvier, fête nationale à partir du 12 janvier 2018.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions