jeudi 17 janvier 2019 21:31:27

Grand angle : Dérapages ?

Depuis le 30 décembre, la communauté internationale, et les Congolais en particulier, retiennent leur souffle.

PUBLIE LE : 07-01-2019 | 0:00
D.R

Depuis le 30 décembre, la communauté internationale, et les Congolais en particulier, retiennent leur souffle. Le report par la Céni de la publication des résultats de la présidentielle pour la semaine prochaine, alors qu’elle était prévue hier, a fini par mettre les nerfs de tous à rude épreuve. Si la communauté internationale, en l’occurrence l’Onu, l’UA et l’UE ont insisté sur la « vérité des urnes », la conférence épiscopale, première force d'observation des élections en RDC, a estimé quant à elle que la commission électorale est seule responsable en cas d’implosion sociale, et porterait toute seule la
« responsabilité » d'un
« soulèvement de la population » si elle n'annonce pas des résultats « conformes à la vérité des urnes ». Des déclarations qui résonnent comme une sentence avant l’heure et qui ont fait réagir les responsables de la commission des élections. Pour le président de la Céni, Corneille Nangaa, la sortie de Mgr Marcel Utembi n’est ni plus ni moins qu’un appel pour un soulèvement. Dans cette première lettre, Corneille Nangaa avait accusé la Conférence épiscopale d'annoncer des tendances qui sont « de nature à intoxiquer la population en préparant un soulèvement ». D’autant que la Conférence des évêques (Cenco) avait affirmé que « les données à sa disposition issues des procès-verbaux des bureaux de vote consacrent le choix d'un candidat comme président de la République ». Dans cette guerre des mots, la puissante Eglise catholique congolaise a déjà suscité la colère de la majorité pro-Kabila et semé le doute chez les électeurs de tous bords. L’enjeu est de taille. Car ce rendez-vous électoral constitue le premier scrutin à même de désigner le successeur de Joseph Kabila, contraint de renoncer à un autre mandat par la force de la Constitution. Un fait rare dans un continent où le langage des armes se fait encore entendre. En Afrique, la patience est une vertu… avec laquelle il ne faut surtout pas jouer...
M. T.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions