vendredi 22 mars 2019 22:34:03

Constantine : Le monoxyde de carbone tue un couple à Ali-Mendjeli

Deux personnes sont décédées dans la nuit du jeudi au vendredi, probablement d’une intoxication au monoxyde de carbone (CO), au niveau d’un appartement de l’unité de voisinage 8 de la nouvelle ville Ali-Mendjeli, dépendant de la commune du Khroub, a-t-on appris auprès des services de la protection civile.

PUBLIE LE : 06-01-2019 | 0:00
D.R

Deux personnes sont décédées dans la nuit du jeudi au vendredi, probablement d’une intoxication au monoxyde de carbone (CO), au niveau d’un appartement de l’unité de voisinage 8 de la nouvelle ville Ali-Mendjeli, dépendant de la commune du Khroub, a-t-on appris auprès des services de la protection civile. Intervenus vers 2 heures du matin, les pompiers de l’unité principale Benatallah-Mohamed-Cherif n’ont pu que constater la mort des deux jeunes époux, respectivement âgés de 30 ans pour l’homme, répondant aux initiales de H. N., et 29 ans pour la femme, D. L., laquelle en était à ses derniers mois de grossesse. Selon les premières constatations des éléments de la protection civile, le gaz incriminé proviendrait d’un poêle de chauffage défectueux. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes de survenue de ce drame. La veille, les sapeurs-pompiers étaient intervenus aux environs de 14 h 25 au niveau la cité du 20-Août 1955, située dans la localité d’Aïn Smara, afin d’évacuer 4 membres d’une même famille dont l’âge varie de 15 à 34 ans, également victimes d’une intoxication au CO émanant du chauffe-bain installé dans l’appartement qu’ils occupent. Il convient de signaler que selon les services de la protection civile de Constantine, les cas d’asphyxie au CO sur le territoire de la wilaya ont enregistré une nette baisse entre septembre et novembre de l’année passée, en comparaison à 2017, en ce sens qu’il n’a été comptabilisé que 22 victimes de ce type d’accidents, dont 2 personnes décédées, contre 48 personnes secourues et une personne décédée l’année d’avant. Pour rappel, la Société de distribution d’électricité et du gaz de l’Est (SDE) a lancé, comme chaque année au début de la saison froide, des campagnes de prévention et de sensibilisation aux risques inhérents à l’utilisation du gaz de ville, avec pour cœur de cible les habitants récemment délocalisés vers les nouvelles cités, notamment sises à Ali-Mendjeli et Massinissa, et ce, parallèlement aux journées portes ouvertes organisées régulièrement par la direction de la protection civile aussi bien dans les zones urbaines que celles rurales.    Issam B.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions