mardi 18 juin 2019 03:04:06

Ephémérides 2018

L’année de l’avancée considérable du gaz naturel dans les villages.

PUBLIE LE : 05-01-2019 | 0:00
D.R

L’année de l’avancée considérable du gaz naturel dans les villages. L’année 2018 qui vient de s’achever a été celle durant laquelle l’avancée du gaz naturel a connu une substantielle accélération à travers l’écrasante majorité  des villages et communes de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Tizi-Ouzou : Des progrès notables

 Une avancée matérialisée par de continuelles opérations de raccordement à cette énergie essentielle de milliers de foyers à travers des villages et hameaux les plus reculés de cette wilaya aux reliefs des plus abrupts qui n‘ont toutefois pas arrivé about de cette volonté inébranlable de l’Etat à faire bénéficier toute la population de cette énergie et à en finir une fois pour toute de récurrentes pénuries de bonbonnes de gaz butane auxquelles faisaient face cette même population durant les saisons hivernales particulièrement les plus exceptionnelles d’entres elles. L’année 2018 a vu le raccordement au gaz naturel de plus de 20.000 foyers répartis à travers une quarantaine de communes de la wilaya où le taux de raccordement à atteint la barre des 85%, soit l’équivalent de quelques 291.600 foyers bénéficiant de cette énergie. Plusieurs communes de la wilaya sont raccordées à 100% au gaz naturel. La cadence de branchement des foyers au gaz naturel a connu une substantielle augmentation cette année à la faveur de la levée des oppositions ayant freiné par le passé l’avancée des travaux de réalisation des réseaux de transport dans certaines communes.
 En 2018, les opérations de raccordements des foyers au gaz se sont multipliées et intensifiées pour devenir une activité constante dans les programmes de sorties sur le terrain qu’effectuent les autorités locales à leur tête le premier magistrat de la wilaya.
Les festivités commémoratives des dates historiques ainsi que les fêtes religieuses et nationales se sont transformées tout au long de cette année qui s’achève en des occasions de mise en service gaz au profit des centaines de foyers répartis à travers les localités les plus enclavées de la wilaya.
Des villages perchés sur de hautes montagnes et d’autres incrustés au dessous des monts difficile d’accès, à l’instar de ceux des communes de Boghni, Ouacifs, Iferhounen, Imsouhal, Ain El Hammam, Iboudraren, Draa El Mizane, Tizi Ghenif, Mattaks, Mechtras, Ait Yahia, Akbil, Bouzeguen, Idjeur, Frikat, Ain Zaouia et Larbaa Nath Irathen ont été raccordés cette année au réseau de distribution du gaz naturel au grand soulagement des habitants de ces villages aux hivers des plus rigoureux enfin ravi de passer cette présente saison hivernale loin du stress de la pénurie de la bonbonne du gaz butane qu’ils utilisaient pour le chauffage et dans la cuisine avant l’arrivée du gaz naturel. A Tizi-Ouzou, le gaz de ville a désormais changé de dénomination pour s’appeler gaz de
village dés lors que sa disponibilité s’est largement étendue à travers les villages et hameaux de la wilaya contrairement à quelques années précédentes où cette énergie n’était disponible que dans les grands centres urbains. En 1999, ils n’étaient que 21.151 foyers à être raccordés au gaz naturel à Tizi-Ouzou, soit un taux de raccordement de seulement 9.97%. En 2018, ce chiffre est passé à pas moins de 291.600 foyers et le taux de raccordement a atteint la barre des 85%, soit largement au dessus de la moyenne nationale. Le gaz naturel qui était circonscrit au niveau des plus grandes agglomérations urbaines est aujourd’hui une réalité à travers l’écrasante majorité des villages de la wilaya. Le gaz naturel dans les villages est là l’un des plus gigantesques projets structurant qui  a été magistralement concrétisé à Tizi-Ouzou durant ces dernières années.                                                                      
Bel. Adrar


BéJAïA

Un agenda chargé

L’année 2018 n’a pas atteint l’essor escompté à travers la wilaya de Bejaia où beaucoup de projets reste a réalisé pour l’année à venir. L’année a été marqué par le changement du wali, après la nomination de Mohamed Hattab au poste de ministre de la jeunesse et des sports, la wilaya a été assuré par le secrétaire général durant de mois où la cadence du développement a nettement ralenti. Il fallait assurer le fonctionnement de la wilaya sans pour autant lancé des projets en hibernation. En octobre 2018, le nouveau wali désigné, Ahmed Maabed prend ses fonctions dans une wilaya qui accuse des retards dans tous les secteurs, habitat avec  un pôle de 16.000 logements en voie d’achèvement  dont la cadence traine de jour en jour, l’énergie avec la pénétration  du gaz de ville dont des travaux non encore lancés et dont  le taux de raccordement ne dépasse guère les 50%. Des infrastructures de bases a l’arrêt, avec le retard de l’achèvement du troisième tronçon de la pénétrante au niveau  du tunnel de Sidi Aich et dont le creusement se fait a raison de un mètre jour.
L’arrêt des travaux du dédoublement de la voie ferrée et de la RN9 et 12. L’éducation avec la non livraison des établissements programmés.    Plusieurs projets restent encore gelés à l’exemple du centre hospitalo-universitaire (CHU), le stade de 30.000 places, la desserte avec le tramway. Depuis l’arrivée du wali Ahmed Maabed, qui n’a pas pris le pouls de toutes les communes, les priorités fixées s’articulent autour du suivi des travaux de la pénétrante, de l’achèvement de réhabilitation des gorges de Kherrata, de la mise en place d’un plan de collecte des ordures ménagères et bien évidemment l’accélération du raccordement du gaz naturel pour les communes montagneuses qui sont affrontées au froid et à la neige en cette période hivernale bien que l’ex : wali n’a pas  cessé d’annoncer que l’année 2018 sera celle du gaz avec un raccordement de 97%.  Ainsi des localités telles que   Kherrata  Merouaha, Adekar et bien d’autres autres localités grâce aux efforts du  wali , Maabed Ahmed ont vu la mise en services du réseau d’alimentation en  gaz  naturel  durant les mois de novembres et décembre 2018. Ainsi après la visite effectué par le PDG de la Sonelgaz en date du 12 novembre dans la wilaya pour s’enquérir de l’état de l’alimentation en électricité et gaz naturel des communes de la wilaya et qui a montré toute la volonté de la direction générale de Sonelgaz d’accompagner l’amélioration du secteur de l’énergie dans la wilaya, 1400 foyers ont été raccordés en gaz naturel dans la daïra de Beni Maouche, et 1622 foyers dans la daïra d’Aokas.
Un soulagement pour les populations de ces localités qui devront abandonner leurs bouteilles de butane en cette période d’hiver.  Le wali, Ahmed Maabed, a souligné «qu’un programme ambitieux de raccordement de gaz de ville sera lancé prochainement et touchera plusieurs communes dépourvues à travers la wilaya, qui accusent un grand retard d’alimentation de gaz de ville, principalement les localités montagneuses et éloignées qui enregistrent un climat rigoureux avec un froid glacial et la neige durant l’hiver. Ce programme touchera aussi bien les habitants que les infrastructures scolaires des trois paliers. La wilaya doit impérativement rattraper ce retard ».
Autre fait marquant, l’accélération de l’aménagement des gorges de Kherrata où un tronçon de déviation de 1,6 kilomètre a été mis en service permettant une meilleure fluidité de la circulation. Pour prévenir des inondations durant l’hiver, le wali a superviser le curage de 12 Oueds traversant la ville de Bejaia en attendant une meilleure prise en charge de l’oued d’Ihaddadène  qui continue  recevoir toutes les eaux usées déversées par les habitants de boukhiama, Dar El Djebel et le centre universitaire. Certes la feuille de route tracée par le nouveau wali, sera scrupuleusement mise en œuvre pour la prochaine année 2019 afin de répondre aux doléances des citoyens qui n’ont comme remèdes que les coupures de routes qui influent négativement sur le développement économique de la wilaya de Bejaia surtout pour les activités portuaires.
M. Laouer
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions