mardi 26 mars 2019 00:16:24

Diabète de type 1 chez l’enfant de moins de 15 ans : En hausse

Une rencontre nationale a eu lieu, récemment, au Centre international des conférences à Alger, en présence d’une centaine de pédiatres et de médecins généralistes traitant de l’actualité de la prise en charge de l’enfant diabétique de type 1 chez l’enfant de moins de 15 ans, à travers des conférences soulevant les problématiques rencontrées.

PUBLIE LE : 17-12-2018 | 0:00
D.R


Une rencontre nationale a eu lieu, récemment, au Centre international des conférences à Alger, en présence d’une centaine de pédiatres et de médecins généralistes traitant de l’actualité de la prise en charge de l’enfant diabétique de type 1 chez l’enfant de moins de 15 ans, à travers des conférences soulevant les problématiques rencontrées.  Ce type de diabète est le plus souvent un diabète de type 1, insulinodépendant, lié à la destruction progressive des îlots de Langerhans du pancréas, il en résulte une hyperglycémie avec glycosurie, soif et perte de poids. En l’absence de traitement substitutif insulinique, il se complique par des troubles de la conscience qui peuvent évoluer vers le coma et le décès.  En Algérie, la prévalence de ce type de diabète ne cesse de croître. Selon le registre DT1 de 2015, mené au niveau de la wilaya d’Alger, on retrouve une prévalence de 1,38 ‰. Les progrès en termes de traitement par insuline, l’apport des nouvelles technologies, l’élargissement de l’usage des lecteurs glycémiques, ainsi que le recours à l’éducation thérapeutique au profit des enfants diabétiques permettent d’améliorer l’équilibre glycémique, tout en réduisant le risque d’apparition des complications vasculaires chez le jeune diabétique de type1.
«Aujourd’hui, pour une meilleure prise en charge du patient diabétique en Algérie, nous combinons nos services, nos dispositifs médicaux, à notre savoir-faire historique, en proposant davantage que des médicaments, visant à améliorer la qualité de vie et à soutenir les patients et les systèmes de santé», a déclaré Haissam Chraiteh, directeur général de Sanofi-Algérie. 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions