vendredi 22 mars 2019 12:15:37

Complexe de sidérurgie «Tosyali» d’Oran : INAUGURATION D’UNE NOUVELLE USINE

Le complexe répond aux besoins du marché national avec une production de près de 4 millions de tonnes/an de rond à béton et de fil machine.

PUBLIE LE : 25-11-2018 | 0:00
D.R
Le complexe répond aux besoins du marché national avec une production de près de 4 millions de tonnes/an de rond à béton et de fil machine.
« L’industrie algérienne se porte bien et elle est appelée à se développer davantage. Le complexe Tosyali est le symbole du développement de l’industrie algérienne et un résultat concret de la réussite de la politique adoptée par l’Etat, en vue d’encourager l’investissement dans notre pays, et sur laquelle veille le Président de la République, M. Abdelazziz Bouteflika» a déclaré le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, dans une allocution prononcée, hier, à l’occasion de l’inauguration du nouveau complexe sidérurgique du groupe algéro-turc Tosyali Algérie, dans la daïra de Béthioua.«Aux gens qui disent que le climat d’affaires et défavorable aux investissements en Algérie, je les invite à voir ce qui a été réalisé dans ce complexe, à parler avec ses responsables, à constater par eux-même  le développement de l’industrie algérienne que symbolise ce complexe fruit du partenariat entre nos deux pays», a affirmé le responsable. Selon lui, l’Algérie a produit actuellement près de 5 millions de tonnes d’acier et produits ferreux et dans 4 ou 5 ans, ce chiffre passera à 12 millions de tonnes par an. Avec les projets qui sont en cours, la production algérienne en matière d’acier atteindra 16 millions de tonnes par an à l’horizon de 2030, a-t-il révélé. Concernant le complexe Tosyali, il a fait savoir que sa capacité de production actuelle est de 4 millions de tonnes par an et devra atteindre 6,5 millions dans deux années et demie.
Le   président du Conseil d’administration du complexe, Fouad Tosyali, a quant à lui, salué les efforts déployés par l’Etat ayant contribué, selon lui, à la réussite de ce projet. «A l’occasion de l’inauguration de ce projet, je suis heureux encore une fois, d’exprimer mon profond respect et mon admiration pour Son Excellence le Président de la République,  Abdelaziz Bouteflika, qui a rendu possible cette réalisation exceptionnelle», a déclaré l’investisseur turc. Il s’agit-il «d’un moment décisif pour l’indépendance économique du pays en mettant fin aux importations de ronds à béton, et conséquemment la réalisation d’importantes économies de devises», ajoute-t-il. 
Selon lui, ce complexe est exceptionnel de par sa grande capacité et sa technologie ultramoderne, car il s’étend sur une superficie de plus d’un million de m2. Il est totalement intégré et doté de plusieurs installations qui sont toutes semblables à des usines distinctes comprenant 5 unités principales à savoir ; une unité pelletisation, pour le traitement du minerai de fer avec une capacité de production de 4 millions de tonnes par an de pellets ; un DRI,  le plus grand de taille dans le monde avec une capacité de 2,5 millions de tonnes par an ; une aciérie, avec une capacité de 2,5 millions de tonnes/an possédant le plus grand four à arc au monde, fonctionnant au traitement en réduction directe (DRI) ; deux laminoirs de ronds à béton à haute vitesse ; une unité de production de pipelines en spirale avec une capacité de 400.000 tonnes par an et diverses unités auxiliaires desservant toutes ces installations. La capacité de l’ensemble des installations sur ce site est de près de 4 millions de tonnes par an de ronds à béton et fil machine, ce qui permet une économie en devises de 2 milliards de dollars, a indiqué le patron turc. Concernant Tosyali Algérie, il faut savoir que la direction du complexe travaille en ce moment sur le lancement d’une grande unité de fabrication de tubes d’acier qui devra être réceptionnée dans 24 mois. Le complexe produit actuellement 10.000  tonnes de fer /jour et emploie 4.000 personnes. Avec la réception des projets d’extension en cours, ce nombre passera à 4.500 emplois directs et plus de 10.000 tonnes. Les chiffres communiqués par le géant turc de l’industrie sidérurgique, font état d’un total d’investissement  de 2,25 milliards de dollars et d’un chiffre d’affaires 141 milliards de DA pour l’exercice écoulé et des prévisions estimées à  180 milliards DA pour l’année 2018 et 220 milliards DA pour 2019. 
Il convient de souligner que le complexe sidérurgique DRI, acier et laminoirs, de Tosyali Iron Steel Algérie, est le plus important complexe du groupe dans le monde. Ses responsables ont affirmé que la réussite de leurs projets en Algérie et les bénéfices conséquents qui en résultent, contredisent tous les avis négatifs sur le climat d’affaires en Algérie. 
Amel Saher 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions