vendredi 22 mars 2019 12:14:13

M. Mohamed Khaldi, SG de l’Algérienne des Autoroutes : « L’accès, interdit aux véhicules en surcharge »

«De nouvelles mesures seront mises en place dans les prochains jours, pour protéger les nouvelles autoroutes algériennes contre la dégradation causée par la surcharge transportée par les camions», a indiqué, hier, le secrétaire général de l’Entreprise algérienne des autoroutes (ADA).

PUBLIE LE : 24-11-2018 | 0:00
D.R

«De nouvelles mesures seront mises en place dans les prochains jours, pour protéger les nouvelles autoroutes algériennes contre la dégradation causée par la surcharge transportée par les camions», a indiqué, hier, le secrétaire général de l’Entreprise algérienne
des autoroutes (ADA).

S’exprimant sur les ondes de la Chaîne I de la Radio nationale, Mohamed Khaldi a précisé que ces mesures qui seront introduites prochainement sont conçues pour faire face aux surcharges et à leur impact sur la qualité des routes. Il s’agit, selon ce responsable, de contrôler le poids des camions et de tous les véhicules portant des poids spécifiques au niveau des routes pénétrantes reliant les autoroutes. «En cas de surcharge confirmée des véhicules, il leur sera interdit l’accès à l’autoroute», a-t-il dit.
Et d’expliquer que les surcharges et la moyenne d’utilisation des routes par les conducteurs ne correspondent pas aux études réalisées avant le lancement des travaux des routes, soulignant que «les études prévoyaient le passage de charges d’un poids total équivalent à 13 tonnes sur les routes, mais la réalité a fait montrer que les surcharges, ont porté le poids des charges sur les routes à 25 tonnes, soit le double de qu’elle peuvent supporter, Ce qui provoque une érosion rapide des routes, à travers notamment, la pression exercée par les camions à l’arrêt «Pendant certaines temps dans certains endroits tels que les barrages et les aires de repos, ce qui accélère la dégradation de l’état des routes». Sur un autre registre, l’invité de la Chaine I a fait état de l’existence de huit routes permettant l’accès direct aux nouveaux ports maritimes en cours de réalisation, dont la route reliant le port de Djendjen à Sétif, la route de Bejaia à l’autoroute Ahnif, et la route que le port de Skikda à l’autoroute Est-Ouest sur une distance de 31 km qui est entré en service récemment. Il s’agit également de la route reliant le port de Mostaganem sur un linéaire de 60 km que sera mis en service prochainement, ainsi que le port d’Oran à l’autoroute sur 60 km et dont les travaux ont atteint 70%, et celle reliant le port de Ghazaouat à l’autoroute Est-Ouest. La réalisation de ces liaisons entre dans le cadre d’appui à la dynamique économique, et vise selon le même responsable, à relier les ports et les grandes villes à l’autoroute Est-Ouest. Elles ont pour objectif également de désenclaver les agglomérations urbaines qui se sont vues isolées à cause du passage des projets de l’autoroute.   S’exprimant sur le sujet des aires de repos réalisées le long de l’autoroute, M. Khaldi a indiqué qu’il s’agit de 43 stations, dont 29 ont été mises en service, 6 sont en cours de réalisation, et 8 stations seront lancées dans les prochains jours. En outre, 22 stations de maintenance implantées le long de l’autoroute Est-Ouest, la plupart d’entre elles, connaissent un bon rythme de réalisation, ce qui permettra de proposer leur service prochainement.
L’entreprise compte selon M. Khaldi, 5.500 km d’autoroutes, dont 1.278 km sont entrées en service, précisant que ce nombre sera porté dans les prochains jours à 1.400 km.
S’agissant des liaisons qui sont en service, celles-ci s’étendent sur 746 km outre les 84 km, en cours de réalisation dans la wilaya d’El-Tarf.
Salima Ettouahria
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions