lundi 12 novembre 2018 19:51:21

Football : USMA - JSK, demain à Bologhine

Moins de vingt-quatre heures après le report du match USMA-JSK «à une date ultérieure», après l'énorme polémique que sa programmation pour mardi dernier avait suscité, la LFP l’a reporté pour ce vendredi 9 novembre à 17h45 au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

PUBLIE LE : 08-11-2018 | 0:00
D.R

Moins de vingt-quatre heures après le report du match USMA-JSK «à une date ultérieure», après l'énorme polémique que sa programmation pour mardi dernier avait suscité, la LFP l’a reporté pour ce vendredi 9 novembre à 17h45 au stade Omar-Hamadi de Bologhine.
Cette programmation imprévue a suscité un petit chamboulement de la 14e journée, dans la mesure où JSK-NAHD prévu initialement pour ce samedi au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou est reporté pour le mardi 13 novembre à 17h45.  Deux autres rencontres ont été touchées, en l'occurrence ES Sétif-Nasr Hussein Dey programmé le 16 novembre prochain à 18h et MC Oran-USM Alger, le 12 novembre prochain à 17h.
Le reste des rencontres des 14e et 15e journées sont maintenues aux dates initiales. La LFP a fait savoir qu'elle a pris en considération les participations les dates des compétitions nationales, qui comprend la coupe d'Algérie, et les compétitions internationales dans l'élaboration de ce nouveau calendrier. Ce qui sous-entend qu'aucun report ou avancement ne sera opéré dorénavant. Autrement dit, l'affaire USMA-JSK a servi de leçon au nouveau bureau exécutif de la LFP et au premier plan son président Abdelkrim Medouar qui ne devrait plus toucher au calendrier, sauf cas exceptionnel. Par ailleurs, ce dernier a annoncé qu'il n'avait pas l'intention de démissionner de son poste de président de la LFP. Certains membres de son bureau exécutif, Messaoudane, Adrar et Herrada ont animé un point de presse inopiné ce mardi au sortir du match MCEE-ASO et dans lequel ils ont reproché à l'ancien porte-parole de l'ASO Chlef ses décisions unilatérales et son «entêtement» à gérer seul «la crise» USMA-JSK déclinant la proposition de son bureau qui voulait «concilier les esprits  et réunir toutes les parties dans le but de trouver une solution qui arrange tout le monde.
Il nous a interdit e parler au nom de la LFP. La suite des événements a été  désastreuse pour l'image de la LFP», a déclaré Arras Herrada qui espère une meilleure gestion de la LFP dorénavant.
Alors qu'on avait évoqué une démission collective du bureau exécutif de la LFP, finalement seul Farouk Belkidoum a annoncé son retrait.
Amar B.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions