lundi 15 octobre 2018 23:36:47

Export : Nécessité de l’internationalisation des banques

Le train de l’exportation avance-t-il au rythme escompté ? Si des acquis sont enregistrés, il reste «à faciliter l’implantation d’agences bancaires et de comptoirs commerciaux, seuls instruments à même de faciliter les mises en relation d'affaires entre les partenaires économiques nationaux et étrangers», a constaté le directeur général d’Algex, lors de son intervention, lundi dernier, sur les ondes de la Chaîne III, de la radio nationale.

PUBLIE LE : 10-10-2018 | 0:00
D.R

Le train de l’exportation avance-t-il au rythme escompté ? Si des acquis sont enregistrés, il reste «à faciliter  l’implantation d’agences bancaires et de comptoirs commerciaux, seuls instruments à même de faciliter les mises  en relation d'affaires entre les partenaires économiques nationaux et étrangers», a constaté le directeur général  d’Algex, lors de son intervention, lundi dernier, sur les ondes de la Chaîne III, de la radio nationale.

Pour M. Chafik Chetti, en matière d’exportations hors hydrocarbures, l’Algérie se trouve en phase «ascendante», précisant chiffres à l’appui que durant les huit premiers mois de 2018, l’Algérie a atteint le seuil des 2 milliards de dollars. Un score, dit-il, qui pourrait se situer à 3 milliards de dollars à la fin de l’année en cours. D’autre part, le DG d’Algex dira que l’ouverture de la frontière de la Mauritanie, en même temps qu'elle contribuerait à multiplier les échanges avec ce pays, aiderait, d'autre part, l'Algérie, à développer des relations commerciales avec huit pays de l’Afrique de l’Ouest. Relevant un retard de la présence des agents économiques algériens dans cette partie du continent, qu’il impute à l’absence des agences bancaires nationales, M. Chetti a tenu à souligner que «nos voisins de l’Est et de l’Ouest ont réussi à investir des places commerciales du Continent que grâce à des moyens logistiques, parmi lesquels il fait mention de la présence d’un réseau bancaire sont le rôle consiste à booster leurs activités». Précisons que le Gouvernement, soucieux de diversifier l’économie nationale et de la rendre mieux compétitive, peaufine depuis plus d’un an la stratégie nationale d’exportation, à laquelle sont consacrés plusieurs ateliers. Un rapport définitif relatif à cette stratégie, annonçait le ministre du Commerce, Said Djellab, devrait être finalisé avant la fin de l’année en cours, permettant de soumettre au Gouvernement une vision concertée sur cette question. Outre le renforcement de la leur résilience et la durabilité des exportations, cette stratégie devra aussi s’étaler sur l’amélioration du climat des affaires pour attirer l’investissement et renforcer la compétitivité des entreprises et les aider à intégrer les chaînes de valeur mondiales, le renforcement des capacités et de la qualité de gestion des entreprises orientées vers l’export, ainsi que l’encouragement d’un commerce extérieur dans la cadre du développement durable et la justice sociale. A ce sujet,M. Mohamed Boukhari, économiste, est formel. Les principales conditions de réussite de la Stratégie nationale d'exportation supposent au moins trois conditions. «D’abord, sélectionner rigoureusement les chaînes de valeurs à développer. Il s’agit également d’élaborer un plan d’action pertinent et réaliste (ce qui suppose des assises avec les parties prenantes), prévoyant un échéancier, des engagements et une évaluation, pour futurs ajustements si nécessaire. S’impose aussi l’association de la Banque centrale à la démarche». Plus que jamais, à l'heure de la mondialisation, il est vital pour les entreprises algériennes de sortir du marché national pour se lancer à l'export. «L'histoire du commerce est celle de la communication des peuples», disait fort pertinemment Montesquieu.
Fouad Irnatene
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions