samedi 15 dcembre 2018 04:11:09

C’est le montant le plus élevé depuis la création du Fonds : La Zakat a atteint 1,4 milliard de DA en 2018

La wilaya de Constantine, pionnière en matière de collecte de fonds de la Zakat

PUBLIE LE : 08-10-2018 | 0:00
D.R


Les recettes collectées par le Fonds de la Zakat ont atteint la somme de 1,456 milliards de dinars en l’an 1439 de l’Hégire (2018). Il s’agit du montant le plus élevé depuis la création de ce dispositif en 2002, dépassant également le chiffre des recettes de l’année précédente (d’environ 5 milliards de centimes). C’est ce qu’a annoncé le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, M. Mohamed Aissa, par le biais d’un communiqué publié sur sa page Facebook. Pour le ministre, ce bilan reflète en fait «la confiance grandissante placée par les bienfaiteurs en ce fonds mais aussi l’abnégation des responsables de ce projet».

La wilaya de Constantine, pionnière en matière de collecte de fonds  de la Zakat

En effet, selon les chiffres avancés, la wilaya de Constantine se classe en tête en matière de collecte de fonds de la Zakat, et ce, avec un montant de 72 millions de dinars, ce qui la place devant les wilayas d’Alger et de Sétif.
La wilaya d’Adrar se classe sur le haut du podium en ce qui concerne la Zakat des récoltes avec plus de 16 millions de DA. Celle de Sétif se démarque en arrivant en tête quant au montant de la Zakat-El-Fitr avec plus de 110 millions de DA enregistrés.
Le «nissab» pour cette année a été fixé à cinq cent cinquante-deux mille et cinq cent dinars algériens (552 500,00 DA), faut-il le rappeler. Il faut dire ici, que la Zakat correspond «au quart du dixième, soit à 2,5 % de toute valeur ayant atteint le nissab au terme d’une année». Le nissab de l’exercice 2018 a été ainsi calculé sur la base de 20 dinars d’or dont le poids équivaut 85g, des calculs se sont basés sur les données de l’Agence nationale de transformation et de distribution de l’or et des métaux précieux (AGENOR) qui a fixé le prix du gramme d’or 18 carats à 6500,00 DA.
Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a d’ailleurs mis à la disposition des personnes devant s’acquitter fonds de la Zakat sous le compte CCP national n°4780-10 et les comptes CCP répartis à travers toutes les wilayas.

Des œuvres de charité  pour les plus nécessiteux

M. Mohamed Aissa précise que «ces sommes ont été distribuées au profit des familles nécessiteuses tout au long de l’année, avec une petite contribution consacrée à l’alimentation du fonds central de la Zakat qui a contribué, à son tour, à l’initiative «le cartable de l’orphelin» et à la prise en charge des victimes des inondations de Bir Chouhada dans la wilaya
d’Oum-El-Bouaghi ». Cet esprit de charité s’inscrit, d’ailleurs, pleinement dans les enseignements du verset 60 de la sourate Ettawba (Repentance) : «Les œuvres de charité sont destinées aux besogneux, aux mendiants, à ceux qui s’occupent de ces œuvres, aux sympathisants, aux esclaves, aux sinistrés au  combat pour la cause du bien, aux voyageurs : c’est là un arrêt de Dieu qui est omniscient et plein de sagesse.
Par ailleurs, le ministre a mis à profit cette occasion pour rappeler que son département avait fixé le montant de la Zakat-El-Fitr pour le mois du ramadan 2018, à 120 DA. Ainsi, c’est dès le 15e jour du mois sacré du Ramadhan que les imams des mosquées avaient procédé, en collaboration avec les comités religieux des mosquées, à travers l’ensemble du territoire national, à la collecte de ladite Zakat pour la distribuer au plus nécessiteux, un ou deux jours avant Aïd-el-fitr. Cette démarche s’inscrit, elle aussi, dans l’action de collecte du Fonds national de la Zakat.
Sami Kaidi

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions