lundi 15 octobre 2018 23:32:10

12e édition du salon : « Alger-Industrie » une meilleure connaissance de l’industrie algérienne

La deuxième édition du Salon international de l’industrie «Alger-industrie 2018», a ouvert, hier, ses portes au Palais des expositions, Pins maritimes d’Alger (SAFEX).

PUBLIE LE : 08-10-2018 | 0:00
Ph. : Wafa

La deuxième édition du Salon international de l’industrie «Alger-industrie 2018», a ouvert, hier, ses portes au Palais des expositions, Pins maritimes d’Alger (SAFEX).
Organisé par la société Batimatec Expo SP, en partenariat avec la chambre de commerce et d’industrie de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Club d’affaires pour le développement des entreprises françaises en Algérie, cette manifestation économique et commerciale regroupe cette année, plus de 120 entreprises nationales et étrangères dont 35 venues de France d’Italie et de Chine.
Des sociétés de renom dans leurs activités, et intervenant sur l’ensemble de la chaîne des productions et des prestations industrielles.
Parmi les participants, Alger Industrie 2018, rassemble des groupes industriels et des entreprises publiques et privées de premier plan en Algérie comme les groupes des industrie du ciment (GICA), des mines (MANAL), divers industries (DIVINDUS), textiles et cuirs (GETEX), le groupe SONELGAZ, des acteurs majeurs et opérateurs algériens et internationaux, des fournisseurs d’équipements et de solution, des distributeurs, des sous-traitants, des concessionnaires, des importateurs représentants de sociétés et marques internationales et autres agents et acteurs concernés par le domaine de l’industrie des porteurs de projets, des institutions d’accompagnement des organismes financiers des experts et artisans.
Selon le directeur général de Batimatec expo, Raouf Stiti, le Salon Alger-Industrie 2018 a pour objectif de «regrouper un maximum d’industriels et de professionnels du secteur et constituer un moment privilégié d’échange d’expériences d’expertises et d’intensification des relations d’affaires, de coopération et de partenariats».
Le même responsable a fait remarquer que cette nouvelle édition du Salon vise à contribuer à «une meilleure connaissance de l’industrie algérienne, et de son fort potentiel de développement, à faire connaître les innovations technologiques et les nouveaux produits, équipements, process et prestations et accroître l’attrait envers les capitaux extérieurs ainsi qu’informer les investisseurs potentiels sur les récentes évolutions du climat d’affaires en Algérie».
Cette exposition de quatre jours se veut également un espace privilégié de rencontre pour les industriels algériens décline, selon M. Stiti, «un large éventail de services et produits pour l’industrie notamment les secteurs des équipements et accessoires, de la sous-traitance, de la maintenance, des services, des machines-outils, de la sécurité, de l’automatisme, des matériaux de contrôle, norme, mesure et qualité, de la robotique du conditionnement du stockage de la manutention des systèmes informatiques, industriels, des matières premières et additifs de l’électronique industrielle, des pneumatiques, de la protection de l’environnement et de l’industrie de récupération et de valorisation des déchets, des équipements thermiques».
En marge de l’exposition, une journée d’étude est prévue aujourd’hui, sur le thème : «Réussir une intégration économique locale à travers le partenariat industriel». Cette journée s’adresse aux responsables des secteurs industriels, au public professionnel, aux universitaires, à la presse spécialisée, aux opérateurs économique et investisseurs potentiels. Elle met en débat des questions que se pose le secteur, en présentant des opportunités de partenariat, de coopération et de collaboration.
A travers les communications qui seront présentées à cette occasion par différents intervenants, il sera question de mettre l’accent sur l’importance stratégique du partenariat industriel pour développer l’intégration locale.
A noter aussi, que la Chambre de commerce et d’industrie algéro-française (CCIAF), interviendra lors de cette rencontre pour expliquer comment cette dernière peut accompagner les entreprises algériennes à faire du partenariat avec des entreprises françaises.
    Salima Ettouahria

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions