mardi 13 novembre 2018 18:11:01
D.R

Sept entreprises algériennes opérant dans l’industrie, l’agroalimentaire et l’électronique ont signé, mardi soir à Washington, une série de contrats, dans une première démarche visant à placer leurs produits sur le marché américain. Le groupe Condor, les moulins d’Amor Benamor, Faderco, Moussaoui Industrie, Safina du groupe Metidji, Inotis et les Grands crus de l’Ouest ont paraphé des mémorandums d’entente avec l’entreprise New Media Solutions INC, spécialisée dans les ventes en ligne aux États-Unis. Les accords ont été paraphés en marge de la Semaine de l’Algérie aux États-Unis, en présence du ministre du Commerce, Saïd Djellab, et du président du Conseil d’affaires algéro-américain (USABC), Smaïl Chikhoune. Aux termes de ces accords, New Media Solutions offrira des services de marketing à ces entreprises pour faire la promotion de leurs produits sur le marché américain, a indiqué à l’APS M. Chikhoune. L’entreprise dispose d’une plateforme en ligne qui relie les exportateurs et les fournisseurs internationaux aux distributeurs américains. Il s’agit d’une première démarche à laquelle devraient adhérer d’autres entreprises algériennes qui souhaitent exporter vers les États-Unis, a expliqué le président d’USABC. Pour mieux faire connaître leurs produits, les sept entreprises ont signé d’autres accords avec le cabinet d’affaires américain Gabriel J. Christian & Associates, qui vont leur permettre de disposer d’une zone sous-douane à Baltimore, pour stocker leurs marchandises.
Dans une seconde étape, le cabinet d’affaires s’engage à créer un entrepôt de stockage, dénommé «La Maison Algérie», ainsi qu’un showroom et à exposer les produits algériens dans des Salons spécialisés, a ajouté M. Chikhoune. Le président du groupe Condor, Abderrahmane Benhamadi, venu prospecter de nouveaux débouchés aux États-Unis, s’est dit satisfait de la dynamique enclenchée par la Semaine de l’Algérie à Washington. L’exposition organisée à l’occasion de ces journées a permis au leader algérien de l’électroménager de tester la réaction et l’acceptation par les consommateurs américains des produits algériens, a déclaré le patron de Condor à l’APS, en marge de cette signature. Pour autant, il a estimé qu’il y avait des efforts à mener en matière d’adaptation aux spécificités techniques du marché américain, en particulier les normes de voltage, et aussi de sélection des produits à commercialiser. M. Benhamadi affiche déjà un optimisme quant aux capacités de son groupe de se déployer sur ce marché très concurrentiel. Condor misera surtout sur le prix compétitif de ses produits qui répondent aux normes internationales. «Aux États-Unis, nous avons un potentiel d’opportunités dans le segment climatisation, dominé par un seul opérateur japonais», a indiqué M. Benhamadi, dont le groupe est présent en France et dans plusieurs pays africains. Pour les besoins de cette prospection commerciale, le groupe algérien prévoit, pour l’année prochaine, de renforcer sa participation aux Salons spécialisés organisés aux États-Unis. «Il faut juste affiner un plan et avoir des objectifs», a-t-il précisé.

----------------/////////////////////

Iris signe un contrat

L’entreprise privée algérienne Saterex, propriétaire de la marque Iris, a signé, mardi dernier à Washington, un contrat avec l’américain KVS Import Solutions, pour commercialiser des smartphones aux États-Unis. La signature de ce contrat, il faut le reconnaître, constitue, sans nul doute, un signal fort que les gammes mobiles proposées par Iris sont techniquement performantes, leur permettant de se démarquer et de gagner des points auprès des consommateurs étrangers. On constate, à cet effet, qu’à l’instar d’Iris, il y a d’autres opérateurs nationaux qui ont réussi à placer et à vendre leurs produits de marque dans certains marchés à l’international, surtout au niveau des pays africains. Si une entreprise est ambitieuse de conquérir un quelconque marché, elle le fera certainement, mais à condition d’accorder en premier lieu une priorité à la performance, à l’innovation et à la mise en place d’une stratégie marketing fiable.
À ce propos, le directeur général adjoint d'Iris, Djamel Guidoum, a souligné que l’accord en question, fruit de quatre mois de discussions entre Iris et cette entreprise spécialisée dans la vente en ligne aux États-Unis, permettra ainsi au groupe algérien d’accéder à ce marché florissant et concurrentiel à la fois. Il a ajouté qu’«Iris mise déjà sur deux atouts importants pour s'y implanter, à savoir la qualité et le prix compétitif du produit».
S’agissant de la plateforme en ligne, dont dispose KVS Import Solutions, Guidoum a fait savoir que celle-ci est, à ce titre, stratégique, offrant à Iris l’opportunité d’accéder au grand marché américain. En réponse à une question relative à ce partenariat stratégique, il a expliqué que «celui-ci va nous permettre de mieux cerner la valeur de nos produits à l’international, mais aussi de comprendre l’organisation du marché américain».
Évoquant les objectifs attendus de ce nouveau déploiement à l’international, il a indiqué que Saterex, présente dans tous les pays du Maghreb, en plus du Mali et des Émirats arabes unis, ambitionne de commercialiser ses smartphones en Europe. Mettant à profit cette occasion, M. Guidoum a souligné que son entreprise a un nouvel essor, et cela à la faveur de l’entrée en production d’un nouveau complexe électronique devant lui permettre d’atteindre une production de deux millions de smartphones et plus d’un million de téléviseurs par an. L’entreprise,spécialisée dans la fabrication des produits électroniques, électroménagers et téléphonie, va également se lancer dans la fabrication de pneus, avec la mise en service, début 2019, d’un autre complexe industriel. Le projet, en cours de réalisation, est mené en partenariat avec des opérateurs allemands et finlandais. Il y a lieu de noter que l’accord a été paraphé, en marge de la Semaine de l’Algérie qui se tient à Washington DC, en présence du ministre du Commerce, Saïd Djellab, de l’ambassadeur d’Algérie à Washington, M. Madjid Bouguerra, et de nombreux chefs d’entreprises algériennes participant à cette manifestation de quatre jours.
    M. A. Z.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions