samedi 22 septembre 2018 07:14:02

Parti des Travailleurs : Renforcer le front populaire

Louisa Hanoune, la secrétaire générale du Parti des travailleurs, est revenue, hier, sur plusieurs sujets d’actualité prévalant sur les plans politique, économique et social.

PUBLIE LE : 13-09-2018 | 0:00
Ph. : Wafa

Louisa Hanoune, la secrétaire générale du Parti des travailleurs, est revenue, hier, sur plusieurs sujets d’actualité prévalant sur les plans politique, économique et social. «Nous avons la satisfaction de constater le sursaut citoyen contre la volonté de la prédation, et nous saluons l’implication de tous dans la préservation des acquis publics.» Telle a été la déclaration de la SG du PT, Louisa Hanoune, lors de son discours d’ouverture des travaux du bureau politique de son parti.

En effet, cette réunion a servi plus comme une tribune de déclarations, que d’une conférence de presse. C’est au plan politique que la responsable du PT a consacré la majeure partie du temps de son intervention, pour les raisons de la conjoncture internationale qu’elle estime être «périlleuse».
Estimant que la loi de finances complémentaire de 2018 «est l’illustration de la volonté politique qui a permis de redresser la situation et corriger les erreurs du passé», Louisa Hanoune a assuré que son parti «va continuer à lutter pour le renforcement des procédures positives que contient le projet de la loi de finances pour 2019».
Dans ce contexte, elle avance les propositions de son parti, notamment en ce qui concerne «l’accroissement du budget de la gestion revu à la baisse de 38.3%». Une baisse qui, selon elle, «a nuit aux deux-tiers des communes en Algérie».
S’exprimant sur les récentes informations révélées dernièrement par le directeur général des impôts, Mustapha Zikara, qui a déclaré que «quelque 12.000 milliards de dinars de charges fiscales n’ont pu encore être recouvrés», Louisa Hanoune a tiré à boulets rouges sur les patrons relevant du secteur privé, et fraudeurs «qui refusent de payer leurs impôts», en exigeant «le redressement de la situation ayant conduit à la dérive et à la destruction du pouvoir d’achat». Mme Hanoune a pointé de doigt ce qu’elle qualifie de «faiblesse des modalités de contrôle», avant de critiquer le système de fiscalité : «Le système déclaratif sur lequel fonctionne la fiscalité pour les patrons d’entreprise ne peut fonctionner dans un environnement où l’État ne sévit pas avec fermeté», met en garde la SG du PT qui revendique «d’obliger ces fraudeurs à déclarer le nombre de leurs employés et de payer la part patronale obligatoire à la caisse des assurances, avec effet rétroactif.»
Par ailleurs, Mme Hanoune trouve «extrêmement dangereux le fait de confier au privé la gestion des services publics, à travers les biens des collectivités locales comme les piscines, marchés et autres structures». Pour la militante socialiste, «cela entraînerait la liquidation pure et simple de la notion du service public, en rendant ces structures inaccessibles pour la majorité des citoyens, puisqu’elle va entraîner une flambée des tarifs et des prix des prestations».
Dans un autre contexte, la SG du PT pense que «le renforcement de l’immunité du pays passe par la consolidation du front populaire d’une manière effective». Mme Hanoune a fustigé certains partis en les accusant de «chercher à préserver leurs privilèges politiques». La SG du PT a également appelé à la «rupture et au renouvellement institutionnel», sans préciser toutefois de quel «renouvellement» il s’agit, elle qui s’éternise à la tête de son parti qu’elle préside depuis les années 1990. Néanmoins, elle a estimé que «la recherche des solutions dans le cadre du dialogue national, c’est faire preuve de patriotisme».Sur un autre volet, Louisa Hanoune est revenue sur les récentes «menaces intempestives» du maréchal libyen Khalifa Haftar.
Tahar Kaidi



 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions