mercredi 26 septembre 2018 12:46:50

Idleb (Syrie) : Combattre les terroristes et protéger les civils

L’envoyé spécial du président russe pour la Syrie, Alexander Lavrentiev, a affirmé «la nécessité de poursuivre la lutte» contre les réseaux terroristes en Syrie, a rapporté l'agence de presse SANA.

PUBLIE LE : 13-09-2018 | 0:00
D.R

L’envoyé spécial du président russe pour la Syrie, Alexander Lavrentiev, a affirmé «la nécessité de poursuivre  la lutte» contre les réseaux terroristes en Syrie, a rapporté l'agence de presse SANA.

Alexander Lavrentiev a affirmé "la nécessité de poursuivre la lutte contre les réseaux terroristes en Syrie jusqu’à l’élimination définitive de ces réseaux", selon SANA. Cité par Russia Today, Lavrentiev a indiqué, à l’issue des entretiens tenus à Genève entre les représentants des pays garants et l’émissaire de l’Onu pour la Syrie, Staffan de Mistura, que "la Russie et les autres pays garants, l’Iran et la Turquie, font leur possible pour régler la question d'Idleb avec les moindres pertes et de façon qui assure la sécurité des civils". Les bombardements du gouvernement syrien se sont poursuivis hier contre l'ultime bastion insurgé de Syrie, dans la province d'Idleb, en vue d'une offensive soutenue par la Russie. Des bombardements ont aussi visé le nord de la province de Hama ou plus de la moitié de cette province du nord-ouest syrien est contrôlée par le groupe terroriste Hayat Tahrir El-Cham (HTS), l'ex-branche syrienne d'El-Qaïda. L’ambassadeur permanent de Syrie à l’ONU à Genève, Hussam Eddine Ala, a affirmé que l’État syrien est "déterminé" à libérer le gouvernorat d’Idleb des terroristes qui sévissent dans cette région, a rapporté hier l'agence syrienne SANA. Hussam Eddine Ala a affirmé que l’État syrien "est déterminé à libérer le gouvernorat d’Idleb du réseau terroriste du Front Nosra et des réseaux qui en dépendent, à l’instar des autres zones que l’armée arabe syrienne avait libérées du terrorisme", selon SANA. Dans une allocution qu’il a prononcée aujourd’hui lors de la 39e session ordinaire tenue par le Conseil des droits de l’homme pour débattre le briefing de la Haut- Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme, Ala a indiqué que le gouvernement syrien "accorde la priorité à la protection des civils et s’attache aux réconciliations nationales pour protéger la vie des civils". Pour sa part, le SG de l’Onu a souligné qu’Idleb "ne doit pas être transformée en bain de sang" tout en réclamant à la Russie, à l'Iran et à la Turquie de tout faire pour protéger les civils. "Combattre le terrorisme n'absout pas les belligérants de leurs obligations imposées par le droit international", a ajouté le secrétaire général de l'ONU dans cette nouvelle déclaration appelant à une solution pacifique à Idleb.     R. I.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions