mardi 18 septembre 2018 18:25:04

Logement : Mesures d’urgence pour rattraper le retard

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a révélé, lundi soir à Tébessa, que «des mesures d’urgence ont été prises pour rattraper le retard enregistré dans la réalisation des différentes formules de logements dans cette wilaya».

PUBLIE LE : 12-09-2018 | 0:00
D.R

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a révélé, lundi soir à Tébessa, que «des mesures d’urgence ont été prises pour rattraper le retard enregistré dans la réalisation des différentes formules de logements dans cette wilaya». Le ministre, en visite à la commune de Boulhaf Dyr, a instruit, à cet effet, les autorités locales, d'«intensifier le contrôle et le suivi quotidien sur le terrain des travaux des différents programmes de logement et d’œuvrer à les livrer dans les plus brefs délais». Il a également exhorté les responsables concernés à œuvrer à «lancer immédiatement les chantiers des programmes complémentaires dont a bénéficié la wilaya de Tébessa». Au cours de sa visite dans cette wilaya, M. Temmar a procédé à la pose de la première pierre du projet de réalisation de 3.000 logements de la formule location-vente dans la commune Boulhaf Dyr, distante de 10 km au nord du chef-lieu de wilaya ,confié à une société étrangère, insistant sur la nécessité de «rattraper le retard enregistré, de respecter les délais impartis et de livrer le projet dans 30 mois». Au chef-lieu de wilaya, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a lancé le chantier de réalisation de 200 unités de logements promotionnels aidés (LPA) pour un délai de réalisation de 10 mois. In situ, le ministre a appelé les bureaux d'études chargés de ce projet à accorder de l’importance aux espaces verts et aux aires de jeux et des divertissements, et à œuvrer à donner une «touche esthétique» aux façades des immeubles. Affirmant que Tébessa était «la première wilaya à l’échelle nationale», à lancer ses chantiers du programme LPA de l’année 2018, M. Temmar a instruit à faire de ce projet «un modèle» dans le domaine. Le ministre a également rassuré les souscripteurs de l’AADL quant à la « prise en charge de leurs doléances».


 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions