mercredi 19 septembre 2018 14:57:09

Rougeole à Ghardaïa : Plus de 390 cas recensés

Au moins 391 cas de rougeole sans toutefois déplorer de cas de décès ont été diagnostiqués dans la wilaya de Ghardaïa depuis janvier jusqu’au 31 août 2018, a appris l’APS, auprès de la Direction de la santé, de la population et de la réforme hospitalière (DSPRH).

PUBLIE LE : 12-09-2018 | 0:00
D.R

Au moins 391 cas de rougeole sans toutefois   déplorer de cas de décès ont été diagnostiqués dans la wilaya de Ghardaïa depuis janvier jusqu’au 31 août 2018, a appris l’APS, auprès de la Direction de la santé, de la population et de la réforme hospitalière (DSPRH). Parmi ces personnes atteintes par le virus de la rougeole pour la plupart des enfants, 136 étaient enregistrées dans la commune de Berriane,(Guerara 61), 59 cas à Ghardaïa et El Menea, a précisé le directeur de la santé Ameur Benaissa. Ces cas épidémiques qui ont été pris en charge par les structures de la santé réparties sur le territoire de la wilaya sont la conséquence d'un niveau insuffisant et hétérogène de la couverture vaccinale et la plupart de ces patients n’ont pas été vaccinés contre cette pathologie, a-t-il déclaré. "La vaccination reste toujours l’élément essentiel des soins de santé primaire et de la couverture sanitaire", a souligné M. Benaissa, suggérant que la vaccination contre la rougeole, maladie extrêmement contagieuse, a  des effets protecteurs pour les enfants. "Vacciner son enfant est important pour le protéger des maladies graves",  a-t-il dit , ajoutant que "c’est aussi un acte de solidarité, qui permet   d’améliorer le niveau de santé de toute une population". Un important dispositif de veille a été engagé au début de l’année 2018, suite à l’apparition des cas de rougeole et rubéole dans quelques wilayas du pays. Ce dispositif de veille "actif" qui se poursuit à travers l’ensemble des localités de la wilaya vise à localiser et circonscrire toute apparition de foyers épidémiques. Des opérations de sensibilisation de proximité ont été lancées dans les différents quartiers de la wilaya à travers les mosquées, la radio locale ainsi que la distribution des dépliants sur l’impératif du maintien d’un niveau d’alerte permanent pour éviter la propagation de ce genre de  pathologies contagieuses ainsi que la nécessité de la vaccination, a-t-on souligné.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions