lundi 24 septembre 2018 14:31:20

Ligue arabe : la cause palestinienne Toujours centrale

M. Messahel déplore la décision américaine de stopper l’aide financière à l’UNRWA.

PUBLIE LE : 12-09-2018 | 0:00
D.R

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a déploré, hier au Caire, lors de sa participation à une réunion ad hoc des ministres des Affaires étrangères sur l'UNRWA (Agence des Nations unies pour les refugiés palestiniens), la décision de l'Administration américaine de stopper son aide financière à cette agence onusienne. M. Messahel a souligné que l'appui à l'UNRWA, créée en vertu d'une résolution de l'Assemblée générale de l'ONU, «implique une responsabilité juridique, politique et éthique, pour assurer le droit des réfugiés palestiniens à une vie digne et leur permettre de bénéficier des prestations sociales, notamment sanitaires et éducatives».  Il a, dans ce cadre, appelé à soutenir l'UNRWA, «à travers la mobilisation du soutien politique et financier», rappelant, à cet égard, que l'Algérie «vient en tête des pays soutenant le budget de l’Autorité palestinienne, en vue d'alléger les souffrances du peuple palestinien frère».
Il a également affirmé que la question des réfugiés palestiniens «doit être réglée conformément aux résolutions de la légalité internationale, notamment la résolution 194 de l'Assemblée générale de l'ONU, qui garantit le droit de retour aux réfugiés». Le ministre a réitéré «la position constante de l'Algérie en soutien au peuple palestinien afin de lui permettre d'exercer ses droits légitimes, en tête desquels son droit à l'établissement d'un État indépendant sur les frontières de 1967, avec El-Qods pour capitale, conformément au droit et à la légitimité internationaux». Le ministre a précisé, dans son allocution lors de la 150e session ordinaire du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel, que «la cause palestinienne demeure la question centrale, et constitue l'essence du conflit dans la région, et ce à la lumière de la poursuite, par le colonisateur israélien, de ses agressions et violations des droits légitimes du peuple palestinien».
M. Messahel a rappelé, à ce propos, les récentes violations israéliennes perpétrées à l'encontre du peuple palestinien, et ce à travers l'adoption de la loi «l'État-nation juif, dans une nouvelle tentative pour se soustraire au droit inaliénable du peuple palestinien à l'autodétermination et le recouvrement de ses droits, et saper les chances de relance du processus de paix».

Approche politique pour le règlement des conflits

Le ministre a appelé à faire prévaloir l'approche politique dans le règlement des conflits dans le monde arabe, en affirmant que «l'appel de l'Algérie au rapprochement des vues pour l'unification des positions participe de sa conviction qu'il s'agit de la seule voie à même de préserver la sécurité de la région, à travers l'approche politique et pacifique pour le règlement des conflits et crises, et par le recours aux vertus du dialogue constructif et de la réconciliation entre frères, à même de préserver l'unité et la souveraineté des pays arabes». Abordant la crise libyenne, le chef de la diplomatie algérienne a déploré les derniers affrontements que la capitale libyenne Tripoli a connus et qui ont fait plusieurs morts et blessés, dont des civils. Il a affirmé, dans ce cadre, que «la seule voie à même de régler la crise qui secoue ce pays frère est celle du rapprochement des vues des belligérants libyens, par le dialogue inclusif et la réconciliation nationale interlibyenne, à même de préserver l'unité, la souveraineté, la sécurité et la stabilité de ce pays frère, et répondre aux aspirations du peuple libyen au développement et à la prospérité». Pour ce qui est de la crise syrienne, M. Messahel a appelé à «la poursuite de l'intensification des efforts, en vue de mettre un terme à cette tragédie», à travers l'adoption d'«une solution politique et la réconciliation nationale dans le respect de la volonté du peuple syrien frère». Concernant la situation au Yémen, le ministre des Affaires étrangères a fait part du «soutien aux efforts consentis dans le cadre des Nations unies, notamment ceux de l'envoyé spécial Martin Griffiths», émettant, à cet égard, son vœu de voir «ces efforts réunir les conditions favorables à la relance de la solution politique, à même de garantir l'unité du Yémen, sa souveraineté et sa sécurité». M. Messahel a, enfin, évoqué le phénomène du terrorisme, de l'extrémisme violent et du crime transfrontalier, lequel s'est aggravé en raison de l'instabilité née des troubles et crises que connaît le monde arabe, appelant à «l'intensification des efforts, à même d'y faire face et de l'éradiquer, dans le cadre d'une approche inclusive et conformément à la Légalité internationale».

Réformer la Ligue arabe  

M. Messahel a réitéré l'appel de l'Algérie à «une réforme de la Ligue arabe, par la révision des bases, structures et méthodes de travail, pour mieux s'adapter aux derniers développements survenus dans la région et en vue de faire primer les intérêts suprêmes de la Nation arabe face aux dangers qui la guettent». Après avoir rappelé le caractère «inédit» de la conjoncture qui prévaut dans certains pays de la région et des défis régionaux et internationaux qui ont impacté la succession des évènements dans le monde arabe et son environnement direct, le ministre a indiqué que ces défis «ont été à l'origine de changements violents sur la scène arabe et ont offert un terreau favorable au pullulement des menaces terroristes qui portent atteinte aux valeurs humaines et civilisationnelles véhiculées par les combats de libération du joug colonial». Cette conjoncture «aussi sensible que complexe» que connaît le monde arabe, en appelle à «la mise au point d'une nouvelle voie permettant de définir les point faibles de l'action arabe commune en vue d'y remédier, d'où la nécessité de conjuguer tous les efforts et de rapprocher les vues au mieux des intérêts de la nation arabe».
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions